L'Indonésie passe le cap du million de cas de Covid-19

Chargement en cours
Un patient atteint par le coronavirus à l'hôpital de Bogor, en Indonésie, le 25 janvier 2021
Un patient atteint par le coronavirus à l'hôpital de Bogor, en Indonésie, le 25 janvier 2021
1/2
© AFP, ADEK BERRY

, publié le mardi 26 janvier 2021 à 12h19

L'Indonésie a dépassé le cap du million de cas de Covid-19 mardi, selon les statistiques officielles, alors que le gouvernement a lancé une campagne de vaccination massive pour reprendre de contrôle de l'épidémie qui se propage rapidement dans l'archipel. 

Le pays d'Asie du Sud-Est de près de 270 millions d'habitants a enregistré 1.012.350 cas de Covid-19 et près de 29.000 morts, selon les chiffres publiés mardi, mais les scientifiques considèrent que l'ampleur de l'épidémie est sans doute bien plus importante, au vu du faible nombre de tests effectués.

"Je pense que l'on a atteint le million de cas de Covid-19 il y a longtemps", a indiqué à l'AFP Pandu Riono, un épidémiologiste de l'Université d'Indonésie.

"Nous sommes encore en train de grimper une montagne, et nous ne savons pas où est le sommet. C'est une ascension sans fin".

Depuis les premiers cas détectés en mars, l'Indonésie a connu une hausse progressive du nombre de cas qui s'est accélérée ces dernières semaines, avec plus de 13.000 nouveaux cas journaliers annoncés mardi.

Certains hôpitaux du pays sont débordés par les patients, notamment dans la conurbation de la capitale Jakarta.

Certains patients n'ont pas pu être admis en soins intensifs et les places pour isoler les patients manquent, selon les médias locaux. Les autorités de la ville de Madiun, à l'est de Java, ont ainsi équipé cette semaine des trains avec des lits pour isoler des patients.

Plus de 600 soignants au total ont été tués par le virus, accentuant la pression sur le personnel médical qui manque souvent d'équipement de protection adéquat.

"Les hôpitaux s'écroulent déjà", souligne Pandu Riono, qui dénonce le manque de réactivité du gouvernement.

Le gouvernement indonésien a longtemps minimisé la pandémie et n'a pas imposé de confinement aussi strict à la population que dans d'autres pays d'Asie.

L'archipel de quelque 17.000 îles a pour objectif de vacciner près de 183 millions d'habitants en 15 mois. 

Les autorités avaient annoncé dans un premier temps que les citoyens de 18 à 59 ans seraient vaccinés en priorité, alors que la plupart des autres pays vaccinent en premier les plus âgés. 

Mais le ministère de la Santé a indiqué ensuite que quelque 25 millions de seniors pourront être vaccinés si le vaccin conçu par le groupe chinois Sinovac, le seul disponible pour l'instant en Indonésie, s'avère sûr pour les plus âgés.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.