L'incendie sur l'unique porte-avions russe éteint, deux morts

L'incendie sur l'unique porte-avions russe éteint, deux morts
Le porte-avions Amiral Kouznetsov le 19 mai 2018, à quai au port de Murmansk

, publié le vendredi 13 décembre 2019 à 15h54

L'incendie qui s'est déclaré jeudi et a fait rage toute la nuit à bord de l'unique porte-avions russe, à quai dans un port de l'Arctique, est éteint et a fait deux morts, ont indiqué vendredi les autorités russes.

"Le travail des équipes de recherche et de secours est terminé", a indiqué dans un communiqué transmis aux agences de presse russes la flotte du Nord, à laquelle est rattaché le porte-avions Amiral Kouznetsov.

Ce communiqué ajoute que l'officier porté disparu depuis le début de l'incendie "est mort" et que son corps a été découvert dans la partie du bateau touché par le feu.

Cela porte à deux le nombre de morts dans cet incendie, un autre marin ayant perdu la vie en luttant contre les flammes.

Au moins dix personnes ont aussi été blessées dans cet incendie du seul porte-avions de la flotte russe, le vieillissant Amiral Kouznetsov, qui n'est pas à propulsion nucléaire et qui subit des travaux de réparation et de maintenance depuis 2017, prévus à l'origine pour durer jusqu'en 2021.

"L'incendie sur l'Amiral Kouznetsov a été éteint vers 08H00 (05H00 GMT) vendredi. A l'heure actuelle, la commission chargée d'établir les causes de l'incendie et ses conséquences travaille à bord du navire", avait déclaré plus tôt Alexeï Rakhmanov, président de l'entreprise publique russe United Shipbuilding Company (USC), à l'agence Ria Novosti.

Un membre des services de secours avait lui indiqué à l'agence de presse officielle TASS que le foyer de l'incendie avait été liquidé vers 05H00, ajoutant que "l'incendie a touché quelque 500 m2".

L'avenir du porte-avions est incertain. Selon une source proche du ministère russe de la Défense citée par le quotidien Vedomosti, les travaux de réparation dureront au moins une année supplémentaire à cause de l'incendie.

Selon le chantier naval Zvezdotchka, propriété d'USC et en charge des travaux, le feu a démarré vers 10H00 jeudi lors d'opérations de soudure dans un compartiment électrique. Une étincelle serait tombée dans une cuve où se trouvait du fioul, a expliqué M. Rakhmanov. Une enquête a été ouverte sur de possibles violations des règles de sécurité.

Il s'agit du deuxième incident en un peu plus d'un an sur l'Amiral Kouznetsov. Une grue de quinze mètres s'était effondrée en octobre 2018 sur le pont du bâtiment, mettant les pompes à l'arrêt et coulant le dock flottant - unique en son genre en Russie - auquel le porte-avions était amarré.

Mis en service en 1990, l'Amiral Kouznetsov a notamment été déployé ces dernières années en Méditerranée dans le cadre de l'intervention russe en Syrie. 

Le navire n'avait pas bénéficié de réparations majeures depuis 1997. Chacun de ses problèmes relance en Russie le débat sur la construction d'un second porte-avions, jusqu'ici reportée pour des raisons notamment financières.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.