L'enfant suspendu dans le vide remis à son père qui sera jugé en septembre

L'enfant suspendu dans le vide remis à son père qui sera jugé en septembre
La façade de l'immeuble qu'a escaladée Mamoudou Gassama, pour secourir un enfant de 4 ans suspendu au balcon du 4e étage.

leparisien.fr, publié le lundi 28 mai 2018 à 18h33

Le père comparaîtra devant le tribunal correctionnel pour avoir laissé son enfant seul et sans surveillance dans l'appartement familial, en l'absence de la mère.

Le père de l'enfant sauvé par Mamoudou Gassama, samedi à Paris, comparaîtra en septembre devant le tribunal correctionnel. Cet homme né en 1981, sans antécédents judiciaires, avait été placé en garde à vue dimanche soir pour avoir laissé son enfant seul sans surveillance dans l'appartement familial.

« Trés ému », il a reconnu les faits et exprimé un profond regret. François Molins, procureur de Paris, a expliqué à BFMTV que ce jour-là il a « un peu tardé à rentrer à la maison parce qu'en sortant du magasin où il avait fait ses courses il s'est mis en tête de jouer à Pokemon Go ».

Présenté lundi matin au parquet de Paris, l'homme est convoqué le 25 septembre devant le tribunal correctionnel. Il est passible d'une peine de deux ans de prison et de 30 000 euros d'amende pour « soustraction à une obligation parentale.

L'enfant, dont la mère n'était pas à Paris au moment des faits, avait été provisoirement placé dans une structure d'accueil. L'ordonnance de placement a finalement été levée et l'enfant va être remis à son père, l'enquête sociale rapidement diligentée ayant permis d'écarter un risque immédiat.

L'enquête va toutefois se poursuivre pour évaluer l'opportunité de saisir un juge des enfants en assistance éducative. En attendant, l'enfant sera régulièrement suivi par un éducateur.

Mamoudou Gassama raconte comment il a sauvé un enfant suspendu dans le vide

Les faits relèvent de l'article 371-1 du Code civil, selon lequel l'autorité parentale « appartient aux parents jusqu'à la majorité ou l'émancipation de l'enfant pour le protéger dans sa sécurité, sa santé et sa moralité, pour assurer son éducation et permettre son développement, dans le respect dû à sa personne ».

Samedi soir, vers 20 heures, un jeune Malien sans papiers, Mamoudou Gassama, a escaladé à mains nues quatre étages d'un immeuble pour secourir l'enfant, qui était suspendu dans le vide à un balcon. Son geste, filmé par des passants, a été vu des millions de fois sur les réseaux sociaux.

Selon les premiers éléments de l'enquête, l'enfant s'est retrouvé seul sur le balcon en l'absence de ses parents.

Le jeune « héros » a été invité lundi matin au palais de l'Elysée et reçu par Emmanuel Macron, à qui il a raconté les circonstances de son acte de bravoure. Le président de la République lui a proposé de régulariser sa situation. « On va engager une procédure de naturalisation pour que vous puissiez devenir français », a ajouté le chef de l'Etat, en lui proposant également d'intégrer le service civique des sapeurs-pompiers.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.