Jihad : assignés à résidence à Bayonne, il sont arrêtés en Slovénie

Jihad : assignés à résidence à Bayonne, il sont arrêtés en Slovénie

Les deux personnes, pourtant assignées à résidence à Bayonne, étaient peut-être en route vers la Syrie. (Illustration)

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le jeudi 09 février 2017 à 13h22

FAIT DIVERS - Selon le quotidien Sud-Ouest, deux individus radicalisés ont enfreint en décembre leur assignation à résidence et ont été interceptés en Slovénie, probablement sur la route de la Syrie.

Suspectés de radicalisation, deux personnes assignées à résidence à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques) dans le cadre de l'état d'urgence devaient régulièrement se présenter aux services de police et ne pas quitter le secteur. Des obligations qu'ils n'ont plus tenues dès décembre lorsqu'ils ont "finalement pris le large", a annoncé mercredi 8 février le préfet des Pyrénées-Atlantiques Éric Morvan à l'occasion d'un état des lieux de la délinquance dans le département, selon Sud-Ouest.



Ils ont été retrouvés en Slovénie, un pays souvent traversé par les jihadistes potentiels en route vers la Syrie. "Cela ne signifie pas pour autant que le département est un terrain de radicalisation fertile. Nous en sommes très loin, même si certains individus sont surveillés de près", a néanmoins tenu à préciser le préfet.

 
31 commentaires - Jihad : assignés à résidence à Bayonne, il sont arrêtés en Slovénie
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]