"J'avais peur de caler" : un automobiliste contrôlé à 161 km/h au lieu de 70 km/h

"J'avais peur de caler" : un automobiliste contrôlé à 161 km/h au lieu de 70 km/h
Un gendarme près de Nantes, le 26 juin 2015.

Orange avec AFP, publié le lundi 23 avril 2018 à 21h05

Son permis lui a été retiré sur le champ, et il devrait être annulé par la justice.

Voilà peut-être une nouvelle entrée dans la liste des excuses les plus surprenantes entendues par les forces de l'ordre. Un jeune automobiliste finistérien qui a refusé de s'arrêter après avoir été contrôlé en grand excès de vitesse, a assuré aux gendarmes qu'il avait eu peur de "caler", rapporte lundi 23 avril France Bleu Breizh Izel.


Dimanche, sur une route départementale du Finistère, le jeune homme a été contrôlé à 161 km/h au lieu de 70. Alors que les gendarmes lui faisaient signe de s'arrêter, le conducteur a refusé d'obtempérer et a poursuivi sa route. Quand les gendarmes sont allés l'interpeller chez lui, un peu plus tard, il s'est justifié en assurant qu'il "avait peur de faire caler" sa voiture. Par ailleurs, il était titulaire d'un permis de conduire probatoire, ne l'ayant obtenu qu'au mois de juin dernier.

Son permis de conduire lui a été retiré sur le champ, et il devrait être convoqué par la justice, en vue d'une annulation de permis, avance France Bleu Breizh Izel.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.