Italie : un Français au comportement radical expulsé

Italie : un Français au comportement radical expulsé

Une voiture de police à Ostia, près de Rome, le 28 novembre 2017. (Illustration)

Orange avec AFP, publié le vendredi 15 décembre 2017 à 14h22

SÉCURITÉ. Le 29 août dernier, le Français de 23 ans a mimé devant des policiers italiens des gestes de tir et de détonation d'engin explosif tout en évoquant Allah.

Il s'agit de la 101ème expulsion décidée par l'Italie depuis le début de l'année au titre de la sécurité de l'État.

En général, ces mesures concernent des Tunisiens, Marocains, Algériens ou Albanais, mais cette fois c'est un Français qui a été expulsé d'Italie, a annoncé vendredi 15 décembre le ministère italien de l'Intérieur.

Son comportement suspect devant des policiers italiens a été observé le 29 août dans la province de Cuneo, dans le nord de l'Italie. Le jeune homme de 23 ans a mimé devant des policiers italiens des gestes de tir et de détonation d'engin explosif tout en évoquant Allah. Il avait déjà été signalé par les autorités françaises comme un sympathisant de réseaux jihadistes, après une conversion à l'islam radical dans une prison française. Son comportement religieux radical s'est également manifesté durant son séjour dans une prison de Cuneo, souligne le ministère italien de l'Intérieur.

Le Français a été raccompagné sous escorte en France dans les Alpes-Maritimes depuis la ville frontalière italienne de Vintimille.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
41 commentaires - Italie : un Français au comportement radical expulsé
  • Pas de pb il va pouvoir se defouler chez nous

  • Depuis longtemps, je soupçonne les terroristes suicidaires d'être drogués. Par contre, je me demande si ces drogués le sont volontairement ou à leur insu ?
    Bon nombre d'entre eux sont considérés comme étant des déséquilibrés psychiques.
    Je trouve que c'est une solution de facilité ou une façon de minimiser le terrorisme afin de ne pas affoler le "bon peuple" !

  • Et la suite ?? On va le dorloter ??

  • un français d'origine bretonne ou suisse certainement, je ne vois pas autre chose!

  • Et à ce moment précis il est où? A Menton, Nice ou Paris? On ne nous dit pas s'il est en prison! C'est gentil de nous renvoyer ces tarés mais une fois sur notre territoire on les laisse en liberté!!!