Italie: arnaque sur les diamants, 4 banques impliquées

Chargement en cours
La brigade financière italienne a saisi plus de 700 millions d'euros dans le cadre d'une enquête sur des ventes frauduleuses de diamants impliquant les quatre principales banques de la péninsule
La brigade financière italienne a saisi plus de 700 millions d'euros dans le cadre d'une enquête sur des ventes frauduleuses de diamants impliquant les quatre principales banques de la péninsule
1/2
© AFP, MARCO BERTORELLO

AFP, publié le mardi 19 février 2019 à 23h55

La brigade financière italienne a saisi plus de 700 millions d'euros dans le cadre d'une enquête sur des ventes frauduleuses de diamants impliquant les quatre principales banques de la péninsule, a rapporté mardi la presse locale.

Quelque 84 millions d'euros ont été saisis auprès de la Banco BPM, 35,5 millions d'euros de Monte dei Paschi, 32 millions d'UniCredit et 11 millions d'euros de la banque Intesa Sanpaolo, selon le quotidien Corriere della Sera.

Les ordres de saisie ont également visé deux courtiers en diamants, Intermarket Diamond Business (IDB) et Diamond Private Investment (DPI), pour 253 millions d'euros et 328 millions d'euros respectivement.   

Ces courtiers faisaient l'objet d'une enquête, soupçonnés d'avoir utilisé les établissements bancaires pour vendre des diamants taillés à un prix largement supérieur à leur valeur. 

L'enquête avait été lancée après qu'un programme télévisé eut révélé en 2016 que les pierres proposées par IDP et DPI étaient mises en vente pour le double de leur véritable valeur sur le marché international du diamant, a précisé le journal.

Les banques qui servaient d'intermédiaires entre les clients et les courtiers en diamants en profitaient pour prendre une énorme commission au passage.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.