Isère : un randonneur survit en creusant un trou dans la neige

Isère : un randonneur survit en creusant un trou dans la neige
La station de Val-d'Isère le 6 janvier 2016.

Orange avec AFP, publié le jeudi 28 décembre 2017 à 17h54

C'est un rescapé. Un homme de 37 ans a survécu à une nuit en haute montagne en creusant un trou dans la neige pour se protéger du vent.

Le randonneur, en vacances dans la région, s'est perdu à Chambrousse (Isère) mercredi 27 décembre, rapporte France Bleu Isère. Vers 16 heures, mercredi, il constate qu'il s'est perdu en raison du mauvais temps et alerte la gendarmerie. Dans la soirée, les secouristes ne l'avaient toujours pas retrouvé. "Nous avons été en contact avec lui à plusieurs reprises par téléphone hier en fin d'après-midi et puis sa batterie est tombée en panne. Il a alors compris qu'il allait devoir se débrouiller seul parce qu'il serait très difficile de le localiser", a confié au Dauphiné libéré un secouriste du peloton de la gendarmerie de haute montagne (PGHM).



L'homme a dû passer la nuit dehors dans des conditions extrêmes : le mercure pas plus haut que moins 10 degrés, une tempête de neige et des rafales de vent balayant la montagne à 100 km/h. Selon France Bleu, la température ressentie n'excédait pas moins 20 degrés. Équipé d'une sonde, d'un détecteur de victimes d'avalanche et surtout d'une pelle, le randonneur a creusé un trou dans la neige pour se mettre à l'abri.



Les mauvaises conditions météo ont ralenti le travail des secouristes, dans ce massif montagneux de Belledonne avec un risque d'avalanche de 4 sur 5. Jeudi, dans la matinée, un hélicoptère du PGHM est parvenu à repérer l'abri du randonneur. Retrouvé sauf et sauf, mais en légère hypothermie, il a été transporté au CHU de Grenoble, conclut France Bleu Isère.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU