Isère : un élu FN propose de "récupérer les dents en or des Roms" pour "autofinancer" leur logement

Isère : un élu FN propose de "récupérer les dents en or des Roms" pour "autofinancer" leur logement
(Photo d'illustration) Un camp de Roms à Villeneuve d'Ascq (Nord) le 25 octobre 2013.

Orange avec AFP, publié le dimanche 19 mars 2017 à 12h20

FAITS DIVERS - Après ses propos sur les Roms, l'élu frontiste Franck Sinisi a été sommé par le maire de Fontaine de s'excuser lors du prochain conseil municipal. De son côté, le FN promet des sanctions si les faits sont avérés.

Ambiance à Fontaine lors du dernier conseil municipal, le 27 février dernier, rapporte Le Dauphiné Libéré.

Alors que le maire communiste Jean-Paul Trovero de cette commune de 20.000 habitants d'Isère se disait "favorable à l'implication de la métropole aux côtés de l'État et du département dans l'hébergement" des Roms, "au regard des difficultés liées à (leur) accueil sur l'agglomération", un élu d'opposition du Front national a proposé une solution très spéciale...

"C'est vrai qu'il est plus judicieux de les parquer dans un endroit où peut-être ils vont payer un loyer. (...) Pour loger les Roms, je pense qu'il pourrait y avoir un auto-financement. La métropole devrait investir, leur payer le dentiste... afin de leur mettre des dents nickel, de récupérer leurs dents en or", a en effet répliqué Franck Sinisi. Des propos qui peuvent être entendus sur le site internet de la ville (http://ville-fontaine.fr/vie-municipale/conseils-municipaux), qui enregistre et diffuse tous ses conseils municipaux.

LE FN "À LA RECHERCHE DE LA VÉRITÉ"

Dans un courrier envoyé le 10 mars, M. Trovero demande "solennellement" à l'élu frontiste de s'excuser lors du prochain conseil qui se tiendra le 27 mars. De son côté, le FN a assuré à l'Express que le secrétaire départemental de l'Isère avait fait "parvenir un rappel à l'ordre" à M. Sinisi. Le parti d'extrême-droite a par ailleurs affirmé à l'hebdomadaire être "à la recherche de la vérité" et assuré que l'élu serait sanctionné si de tels propos étaient avérés.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU