Indre-et-Loire : un homme tué par un migrant qu'il hébergeait

Indre-et-Loire : un homme tué par un migrant qu'il hébergeait
Un policier aux Lilas, le 16 octobre 2018.

, publié le samedi 05 janvier 2019 à 14h17

La victime aurait demandé au suspect de quitter son appartement le soir du drame.

Un homme de 56 ans a été tué chez lui de 28 coups de couteau, probablement par un migrant ivoirien de 22 ans qu'il hébergeait, a rapporté La Nouvelle République vendredi 4 janvier.

Les faits se sont déroulé à Joué-les-Tours, en Indre-et-Loire, dans la nuit du 11 au 12 décembre. Mais son corps n'a été retrouvé que le 17 décembre, grâce à un jeune homme invité à boire un verre dans l'appartement de la victime par le jeune ivoirien.

Sur place, l'invité a été surpris par l'odeur qui règnait dans l'appartement, avant de découvrir un couteau ensanglanté puis, le corps sous le lit, raconte le quotidien local. Il a ensuite attendu que son hôte ne s'endorme sur le canapé, avant de s'enfuir et de prévenir la police.

Le suspect, arrivé en France en 2017 et dont le visa étudiant avait expiré faute de résultats suffisants aux examens, a reconnu avoir donné les coups de couteaux. Il a été mis en examen pour meurtre et écroué.

Selon les témoignages des voisins, la victime et le meurtrier présumé, qu'il hébergeait depuis quelques jours, s'étaient disputé le soir du drame. Le quinquagénaire aurait demandé au jeune migrant de quitter son appartement, avance La Nouvelle République.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.