Inde : un chauffeur de taxi arrêté pour le viol d'une Japonaise

Inde : un chauffeur de taxi arrêté pour le viol d'une Japonaise
Le violeur présumé de la Japonaise a été interpellé vendredi. (Illustration).

leparisien.fr, publié le samedi 02 juin 2018 à 23h08

Plusieurs touristes avaient déjà été violées à Manali, une station très fréquentée de l'Himalaya.

Un chauffeur de taxi accusé de viol sur une touriste japonaise dans le nord de l'Inde a été interpellé. La voyageuse de 30 ans était montée mercredi dans le véhicule du chauffeur à Manali, une station touristique fréquentée dans l'Himalaya, pour rejoindre une localité voisine.

Ce dernier l'a toutefois conduite dans un lieu isolé, dans une forêt, pour l'agresser sexuellement dans la voiture, a précisé la police. « Elle a raconté avoir finalement cédé au chauffeur après qu'il lui a dit que si elle résistait au viol, il appellerait ses amis pour la violer en réunion », a expliqué Shalini Agnihotri, le responsable de la police régionale.

La femme a porté plainte après avoir été déposée par l'accusé dans une ville voisine, et les tests médicaux ont confirmé le viol. Le conducteur, un habitant de Manali, a été arrêté vendredi par la police, grâce à la description faite par la touriste.

Le silence entoure souvent ces crimes

Quelque 40 000 viols ont été signalés en Inde en 2016, mais leur nombre serait bien plus élevé en raison du silence entourant ces crimes dans un pays qui reste très patriarcal. Mais d'importantes manifestations ont eu lieu ces dernières années pour réclamer une plus grande sécurité pour les femmes et une meilleure prise en compte par la police et la justice des plaintes pour viol ou agression sexuelle. Des peines capitales ont été prononcées contre des violeurs.

Plusieurs touristes avaient déjà été sexuellement agressées dans cette station fréquentée. En 2016, une Israélienne de 25 ans a été hospitalisée après avoir été victime d'un viol en réunion par deux hommes. En 2013, une Américaine avait été victime d'un viol par trois hommes qui l'avaient prise en auto-stop dans un poids lourd. Une Australienne avait également été violée en 2012 dans la même région.

Google Maps

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.