Hérault : un mois avec sursis pour un footballeur qui avait taclé violemment un adversaire

Hérault : un mois avec sursis pour un footballeur qui avait taclé violemment un adversaire
Le footballeur taclé avait subi une fracture du tibia et de la cheville (illustration).

leparisien.fr, publié le jeudi 03 mai 2018 à 16h55

L'homme a été condamné mercredi par le tribunal correctionnel de Montpellier.

Un tacle assassin peut valoir une condamnation judiciaire. Un homme a écopé mercredi d'un mois de prison avec sursis pour s'en être pris violemment à un joueur adverse et l'avoir blessé le 21 septembre 2014 dans un match amateur dans l'Hérault, raconte Midi Libre ce jeudi.

Ce jour-là, Saint-Thibéry accueille Gignac sur la pelouse de son stade municipal, entre Béziers et Montpellier. Peu après le coup d'envoi, un joueur de l'équipe à domicile tacle très virilement un adversaire. Touché, celui-ci reste au sol et se fait ensuite évacuer par les pompiers, explique le quotidien régional.

240 jours d'ITT

Bilan ? Une fracture du tibia, et une fracture ouverte de la cheville droite. Cette dernière blessure lui vaudra une greffe. En tout, la victime s'en sort avec 240 jours d'incapacité totale de travail.

Une enquête est ouverte. Elle détermine que le joueur de Saint-Thibéry avait « les deux pieds décollés du sol lorsqu'il a commis son tacle. Une faute que l'on peut qualifier de véritable agression caractérisée et qui est répréhensible », Philip Ughetto-Porteglio, représentant le ministère public. Ce dernier a réclamé quatre mois de prison avec sursis lors de l'audience.

Absent au tribunal, l'auteur du tacle, qui compte déjà huit condamnations pour rébellion, vol aggravé, vol avec destruction, stupéfiants, ne connaissait pas son adversaire. Suspendu 12 matchs et mis à l'amende pour son geste, il a été condamné à plus à ce mois de prison avec sursis. L'affaire doit également être jugée au civil.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.