Hauts-de-Seine : une fête clandestine interrompue par la police, 120 verbalisations

Hauts-de-Seine : une fête clandestine interrompue par la police, 120 verbalisations
(illustration)

, publié le lundi 14 décembre 2020 à 15h20

La réception privée avait été organisée à Asnières, dans la nuit de samedi à dimanche 13 décembre.

Plus d'une centaine de participants à une soirée clandestine dans la nuit de samedi à dimanche à Asnières (Hauts-de-Seine) ont été verbalisées pour non-respect des mesures de confinement anti-Covid, a-t-on appris lundi 14 décembre.

Vers 3h du matin, les forces de l'ordre sont intervenues à Asnières dans une salle de réception privée pour faire cesser une soirée et ont verbalisé l'ensemble des convives, soit 120 personnes, a-t-on précisé de même source. L'organisatrice de la soirée et le propriétaire du matériel de sonorisation ont été placés en garde à vue, a encore indiqué la police, qui a ouvert une enquête.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.