Hautes-Pyrénées : un parapentiste porté disparu depuis 4 jours

Hautes-Pyrénées : un parapentiste porté disparu depuis 4 jours
Des parapentistes à Roldanillo, en Colombie, le 25 janvier 2020. (illustration)

publié le lundi 10 août 2020 à 12h53

Des recherches ont été lancées dans les Hautes-Pyrénées, le département voisin de Haute-Garonne et du côté espagnol des Pyrénées.

Un parapentiste qui avait décollé de la base de parapente de Val Louron, dans les  Hautes-Pyrénées, est porté disparu depuis jeudi, a-t-on appris lundi 10 août auprès des gendarmes. Âgé de 57 ans, il avait décollé avec son club et en compagnie d'une dizaine d'autres parapentistes parisiens, a indiqué France 3 Occitanie.


"C'était une journée favorable au vol de distance, avec de gros plafonds, dans ces conditions, on peut monter jusqu'à 4.000 mètres si on est expérimenté", précise Richard Berthome, un instructeur de parapente de Val Louron.

La dernière fois qu'il a été aperçu par d'autres parapentistes, il partait vers le sud-ouest, selon une source proche de l'enquête. Des recherches ont été lancées dans les Hautes-Pyrénées, le département voisin de Haute-Garonne et du côté espagnol des Pyrénées.


Ses compagnons de vol, ne le voyant pas revenir le soir, ne se sont d'abord pas inquiétés, selon France 3. Le porté disparu -pilote confirmé et moniteur, équipé de matériel performant, ancien pilote d'essai et de voltige et montagnard aguerri-, aurait pu décider de passer la nuit sur le terrain, avaient-il pensé. La disparition a été signalée au gendarmes vendredi matin, déclenchant des recherches, appuyées sur d'importants moyens.

"Le parapente en lui-même, ce n'est pas dangereux, des gens en font pendant 30, 40 ans et il ne leur arrive rien. Ensuite, avertit l'instructeur, c'est l'engagement personnel des gens, comme en alpinisme. Le vol de distance peut comporter des risques si on s'aventure dans des zones turbulentes".

 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.