Haute-Vienne : le GIGN sauve un bébé pris en otage par son père

Haute-Vienne : le GIGN sauve un bébé pris en otage par son père
Des hommes du GIGN en intervention, à Trèbes, le 23 mars 2018. (illustration)

Orange avec AFP, publié le jeudi 12 juillet 2018 à 20h30

D'après le maire de la commune, un différend familial serait à l'origine de la prise d'otage.

Un homme a pris son bébé en otage, jeudi 12 juillet, dans une maison de La Roche-l'Abeille en Haute-Vienne, avant de se suicider en s'immolant par le feu, rapportent plusieurs médias. L'enfant d'un an et demi a été sauvé par le GIGN.





Après plusieurs d'heures d'intervention, la fillette, sauvée par le Groupe d'intervention de la Gendarmerie nationale (GIGN), a été transportée dans un hôpital de Limoges. Elle est en bonne santé, mais souffre de légères brûlures.

Un gendarme du GIGN aurait été légèrement blessé

Jeudi 12 juillet, en début de matinée, un homme s'est retranché, au domicile de ses beaux-parents à La Roche-l'Abeille en Haute-Vienne, avec son bébé d'un an et demi. Le père de famille avait débarqué quelques minutes plus tôt chez sa compagne, qui s'était enfuie avec trois de ses quatre enfants pour prévenir les secours : "S'en sont suivies des violences au cours desquelles la maman et le grand-père sont parvenus à s'extraire pour se réfugier dans le voisinage immédiat", a indiqué la gendarmerie.

Après l'échec des négociations, le GIGN a décidé d'intervenir pour secourir l'enfant. L'homme a été découvert mort, le corps brûlé. "Il pourrait s'être immolé par le feu, l'enquête devra le confirmer", a indiqué la gendarmerie, qui a évoqué un contexte de "séparation houleuse". Selon France 3, un gendarme du GIGN aurait été légèrement blessé au cours de l'intervention. D'après le maire de la commune, un différend familial serait à l'origine de la prise d'otage.

Le parquet de Limoges a indiqué jeudi soir qu'une enquête en flagrance était confiée à la Section de recherche de la gendarmerie de Limoges avait été ouverte pour établir les circonstances du drame. Une autopsie du corps de l'homme sera réalisée dans les prochains jours.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU