Haute-Savoie : un fœtus découvert dans un parc

Haute-Savoie : un fœtus découvert dans un parc
Un enfant joue devant une école à Saint-Etienne-sur-Usson, le 15 mai 2004 (illustration)

Orange avec AFP, publié le samedi 16 septembre 2017 à 11h25

Ignoble. Un fœtus âgé de 4 ou 5 mois a été retrouvé vendredi 15 septembre dans un parc d'Ambilly, en Haute-Savoie.

La découverte aurait été faite par des enfants qui jouaient à proximité, selon le Dauphiné Libéré, tandis que la police, elle, évoque un promeneur qui aurait vu le nouveau-né dans une poubelle.

En fin d'après-midi, aux environs de 17 heures, les forces de l'ordre ont été alertées de la découverte d'un foetus, dans un parc de la ville d'Ambilly, tout près d'Annemasse. Selon le quotidien local le Dauphiné Libéré, qui a révélé l'information, ce sont des enfants qui auraient identifié en premier le nourrisson, tandis que la police a annoncé qu'il s'agissait d'un promeneur. L'homme aurait découvert le fœtus dans une poubelle située dans le parc.



Toujours est-il que l'enfant découvert aurait été porté 4 à 5 mois par sa mère, sans que l'on puisse dire si si l'enfant était viable au moment de la naissance ou s'il y a eu fausse couche. Une autopsie doit être pratiquée samedi pour en savoir plus. Pour l'heure, les investigations menées sur place par les enquêteurs, épaulés par deux maître-chiens des pompiers, n'ont pas permis d'identifier la mère du bébé.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
10 commentaires - Haute-Savoie : un fœtus découvert dans un parc
  • c'est l'oeuvre du saint esprit avec une bonne soeur?

  • Au risque d'en choquer certains :
    En milieu hospitalier il est considéré comme "une pièce anatomique" et part directement à la poubelle avec les autres déchets organiques vers l'incinérateur


    10h30

  • Nouvelle version de l'Amour est dans le Pré ???

  • Je sais que la médecine périnatale a fait des progrès immenses depuis quelques années mais de la à supposer qu'un foetus de 4 à 5 mois soit moins de 22 semaines est viable est une ineptie et aucun service ne le prendra en charge car il est hors limite de viabilité qui se situe à 22 semaines d'âge gestationnel. !!
    Le minimum est 22 semaines, soit cinq mois et demi, et un poids minimum de 500g et on est loin de tous les sauver même si la naissance a lieu en milieu spécialisé avec tout l'environnement nécessaire à la réanimation.
    A 23 semaines les chances de survie sont quasiment nulles, il faut atteindre 25 semaines pour que les chances passent la barre des 50%

    Je suis ok avec ça car vous connaissez le sujet comme je le connais mais justement, un foetus qui n'avait aucune chance de vivre n'était pas destiné à la poubelle!Ce geste est inexcusable et doit être sévèrement puni! Quand on respecte aussi peu un être humain,comment prétendre respecter ce qui nous entoure!

    Pour BIDULE2004, vous écrivez :"un foetus qui n'avait aucune chance de vivre n'était pas destiné à la poubelle !"
    Au risque de vous choquer, si !
    En milieu hospitalier il est considéré comme "une pièce anatomique" et part directement avec les autres déchets organiques à l'incinérateur.
    10h09

  • La contraception ou la pilule du lendemain, ça existe, et dans certains cas, c'est gratuit.Mais l'application du principe de précaution, c'est toujours pour les autres et rarement appliqué à soi-même. On a le droit d'avoir un corps et aussi une tête qui pense.

    La contraception ou la pilule du lendemain, ça existe, mais pas pour tout le monde ne vous en déplaise.
    Votre réaction est navrante !


    19h