Haute-Saône: corps calciné d'une femme près d'une route, le suicide privilégié

Haute-Saône: corps calciné d'une femme près d'une route, le suicide privilégié
Le corps calciné d'une femme âgée de 69 ans a été découvert dimanche soir par les pompiers qui avaient été appelés pour un feu de broussailles sur une route départementale de Haute-Saône

AFP, publié le lundi 20 août 2018 à 18h32

La thèse du suicide est privilégiée après la découverte du corps calciné d'une femme âgée de 69 ans, dimanche soir par les pompiers près d'une route départementale de Haute-Saône, a-t-on appris lundi auprès du parquet.

"Les investigations de police technique et le recueil de témoignages convergent en faveur de la thèse d'un suicide", a indiqué à l'AFP la vice-procureure à Vesoul, Julie Bressand. 

La victime, une femme discrète qui vivait difficilement la mort de son compagnon l'année dernière et souffrait de problèmes de santé devenus importants, avait déjà émis l'hypothèse de mettre fin à ses jours, selon son fils.

"Aucune trace suspecte n'a été découverte à proximité du corps" de la septuagénaire, ni dans sa voiture, garée à quelques mètres et verrouillée, ni dans sa maison en ordre et fermée à clé, a précisé Mme Bressand.

"Les enquêteurs ont retrouvé un briquet sous le corps et à proximité un petit récipient ayant contenu un produit très inflammable" dont la nature n'a pas été déterminée, a ajouté la vice-procureure.

Les pompiers avaient été alertés pour un feu qui s'était déclaré dans un fossé le long d'une route départementale, entre les communes de Lyoffans et Moffans, dimanche peu avant 21H.

En éteignant les flammes, "on a découvert le corps d'une femme qui s'est immolée par le feu", avait relaté le Centre opérationnel départemental d'incendie et de secours (Codis) de la Haute-Saône.

Une demi-heure avant, elle avait été aperçue seule, à bord de son véhicule, a rapporté la magistrate.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU