Grenoble : des dealers armés s'exposent sur les réseaux sociaux

Grenoble : des dealers armés s'exposent sur les réseaux sociaux
Un immeuble du quartier Mistral à Grenoble le 8 mars 2019.

, publié le mercredi 26 août 2020 à 14h50

Deux vidéos, diffusées sur les réseaux sociaux Twitter et Snapchat le week-end dernier, montreraient des trafiquants de drogue armés se mettre en scène dans le quartier Mistral de Grenoble, haut lieu du trafic dans la région. Le parquet de Grenoble a ouvert une enquête. 

Les images ont été repérées par Le Dauphiné Libéré.

La première vidéo montre des hommes cagoulés, armés de ce qui ressemble à des fusils d'assaut, filmés de haut, semblant monter la garde au pied d'un immeuble, au milieu d'une aire de jeux pour enfants. Dans la deuxième vidéo, des hommes masqués sont assis derrière une table où sont exposés des bocaux contenant ce qui ressemble à des bonbons. Les images sont accompagnées du texte : "38 Mistral Capital du stup" (sic) - 38 étant le numéro de département de l'Isère. 




Selon BFMTV, le parquet de Grenoble a ouvert une enquête, confiée à la sûreté départementale. Le procureur de la République de Grenoble, Éric Vaillant, a confirmé au Dauphiné Libéré que les vidéos ont bien été dans le quartier Mistral. 

Ces vidéos pourraient être destinées à assurer la propagande des dealers, dans un contexte de guerre de territoires autour du trafic de drogue et de règlements de comptes. Ainsi, sept fusillades ont fait trois morts depuis fin juin à Grenoble, selon France Bleu

En avril 2019, le parquet de Grenoble avait déjà ouvert une enquête après l'organisation d'une tombola par les dealers du quartier Mistral. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.