Frédérique Dumas quitte La République en Marche

Frédérique Dumas quitte La République en Marche
Frédérique Dumas, à l'Assemblée nationale, le 28 novembre 2017.

, publié le dimanche 16 septembre 2018 à 21h57

La députée de la 13e circonscription des Hauts-de-Seine estime que "les fondamentaux du macronisme ont été oubliés".

La productrice de cinéma Frédérique Dumas, députée de la 13e circonscription des Hauts-de-Seine quitte La République en Marche à cause de "désaccords profonds, sur le fond et sur la méthode", explique-t-elle dans une interview au Parisien.



"Beaucoup de choses vont dans le bon sens, mais les fondamentaux du macronisme ont été oubliés", regrette ainsi la vice-présidente de la commission des affaires culturelles, qui compare le groupe LREM au Titanic.

L'UDI, "un vrai contre-pouvoir constructif"

Frédérique Dumas dénonce également les "couleuvres" qu'il faut "avaler pour rester au gouvernement".

"J'attendais des gestes forts à la rentrée, cela n'a pas été le cas", déplore encore la députée, qui regrette également la nomination de Richard Ferrand en tant que président de l'Assemblée alors qu'il a été visé par une procédure judiciaire.

Frédérique Dumas a donc décidé de rejoindre l'UDI, sa "famille d'origine", qui constitue selon elle "un vrai contre-pouvoir constructif".

Parallèlement, la Vice-présidente de la commission des Affaires culturelles et de l'éducation a publié un courrier dans lequel elle justifie sa décision.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.