Floride: "OxyMonster", un Français barbu du "dark web" devant la justice

Floride: "OxyMonster", un Français barbu du "dark web" devant la justice©Kirill KUDRYAVTSEV, AFP

AFP, publié le dimanche 10 juin 2018 à 11h45

Dans le monde réel, "OxyMonster" se cache derrière une imposante barbe rousse dont il est fier; dans le monde virtuel, ce Français qui comparaît mardi devant un tribunal de Floride est accusé d'avoir dissimulé ses ventes de drogue sur internet.

Gal Vallerius --sa vraie identité-- devrait plaider coupable de trafic de stupéfiants et blanchiment d'argent, selon le journal local Miami Herald.  

Mais Anthony Natale, l'avocat de ce Breton de 38 ans, arrêté l'été dernier aux Etats-Unis, se refuse à confirmer ou infirmer cette hypothèse. Son client encourt au moins 20 années de réclusion dans un pénitencier fédéral.

Ce n'était pas vraiment ce à quoi s'attendait M. Vallerius, qui s'était acheté un billet d'avion pour les Etats-Unis en comptant participer au championnat du monde des barbes et moustaches, qui a eu lieu en septembre au Texas.

Pour le Français, la compétition prévue a viré court quand il a été arrêté le 31 août lors d'une escale à Atlanta, dans l'Etat de Géorgie. De là, il a ensuite été transféré à Miami, dans l'Etat voisin de la Floride.

Menotté, coiffé d'une kippa et arborant une barbe digne des rockeurs de ZZ Top, il n'est pas passé inaperçu lors de sa première comparution devant le magistrat fédéral Robert Scola, à qui il a demandé de pouvoir bénéficier d'un interprète en hébreu durant son futur procès.

Les autorités américaines l'accusent d'avoir vendu des drogues sur le "dark web", cet univers caché d'internet où se déroulent notamment des transactions illégales et dont le contenu n'est pas indexé par les moteurs de recherche classiques.

- Baron ou narco -

On l'a d'ailleurs parfois surnommé "le baron de la drogue français" voire, de façon sans doute exagérée, "le Pablo Escobar français", en référence au célèbre narcotrafiquant.

Il est visé par deux chefs d'accusation: association de malfaiteurs pour détenir des stupéfiants dans l'intention d'en faire commerce et pour distribuer des substances réglementées, parmi lesquelles cocaïne, méthamphétamines, fentanyl, LSD ou oxycodone.

Selon l'accusation, il exerçait ses activités sur la plateforme Dream Market et se faisait payer en cryto-devises.

"Tout ce qu'il est nécessaire de dire pour la défense de M. Vallerius sera dit devant le tribunal", a indiqué à l'AFP M. Natale, refusant de dévoiler sa stratégie de défense du Français.

Selon un communiqué du procureur, "Dream Market est dédié et conçu pour faciliter la vente de stupéfiants illégaux".

Les enquêteurs fédéraux avaient identifié depuis février 2016 plusieurs vendeurs utilisant des pseudonymes et s'étaient fait envoyer par courrier différents stupéfiants payés en bitcoins.

Ils ont notamment repéré un "modérateur de haut rang" de Dream Market agissant sous le pseudonyme "OxyMonster". Son profil remontait à mai 2015 et il vendait également des drogues depuis la France.

En analysant des transactions en bitcoins, les policiers ont associé ce surnom à Gal Vallerius. Un contrôle des autorités douanières à Atlanta a permis l'analyse de son ordinateur et de l'identifier.

- Barbe rouge -

"Dans son ordinateur portable était installé le navigateur TOR (qui permet de naviguer de façon anonyme, NDLR), des codes apparemment pour pénétrer sur Dream Market, l'équivalent de 500.000 dollars en bitcoins et une clé cryptée intitulée OxyMonster", détaille un procès-verbal d'un agent de la DEA, l'agence fédérale de lutte contre les trafics de drogue.

En 2015, Vallerius était arrivé en huitième position d'un tournoi mondial de barbes en Autriche. Une vidéo de l'événement le montre avec des lunettes réfléchissantes, souriant et plaisantant avec les autres finalistes.

Les résultats du concours cette année-là ont été retirés du site internet de l'organisation, la World Beard and Moustache Championships (WBMC).

MJ Johnson, un habitant de Minneapolis qui avait remporté la catégorie "libre style" se souvient de Gal Vallerius comme "quelqu'un qui paraissait toujours gai et insouciant".

"J'ignore tout de ce qu'il faisait, mais en ce qui concerne sa barbe, eh bien elle est vraiment magnifique, abondante et d'un rouge resplendissant", a-t-il déclaré à l'AFP.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU