Finistère : arrestation d'un lycéen qui projetait une attaque contre Emmanuel Macron

Finistère : arrestation d'un lycéen qui projetait une attaque contre Emmanuel Macron
Emmanuel Macron à Charleville-Mézières, le 7 novembre 2018.

Orange avec AFP, publié le jeudi 08 novembre 2018 à 14h50

Le jeune homme a été dénoncé par ses parents.

Un lycéen de 18 ans a été arrêté et placé en garde à vue samedi dernier, soupçonné d'un projet d'attaque contre Emmanuel Macron, a rapporté mercredi 7 novembre LCI, qui cite une source proche de l'enquête, confirmant une information de Ouest-France.


Le jeune homme s'était rendu à Honfleur au moment où le président se trouvait en Normandie, en famille, pendant le week-end de la Toussaint, a rapporté Ouest-France.

Ses parents, qui étaient alors venus le récupérer, l'avaient ensuite dénoncé à la police. Selon LCI, une machette a été découverte à son domicile. Il a été placé en garde à vue et présenté à un psychiatre, avant d'être interné.


Cette affaire est révélée alors que six personnes liées à l'ultradroite ont arrêtées mardi en raison de soupçons d'un projet d'attaque visant le président. Ces suspects -cinq hommes et une femme- sont âgés de 22 à 62 ans. Dans des échanges téléphoniques, ils évoquaient des projets, dont celui de s'attaquer au chef de l'État, selon une source proche du dossier. "Le projet d'attaque ne semble pas abouti mais on trouve tout de même en toile de fond les commémorations du 11-Novembre", avait expliqué une source proche de l'enquête à l'AFP.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.