Festival de Cannes : l'actrice Jodie Turner-Smith victime d'un vol de bijoux dans sa chambre d'hôtel

Festival de Cannes : l'actrice Jodie Turner-Smith victime d'un vol de bijoux dans sa chambre d'hôtel
L'actrice Jodie Turner-Smith à Cannes, le 8 juillet 2021.

publié le lundi 12 juillet 2021 à 12h15

Le larcin a été commis vendredi. Selon la police, la valeur des bijoux volés n'atteint pas "des dizaines de milliers d'euros".

Vol de bijoux à Cannes.

Des parures ont été dérobées dans la chambre d'hôtel de l'actrice d'Hollywood Jodie Turner-Smith, présente dans la ville à l'occasion du Festival, a indiqué lundi 12 juillet la police judiciaire de Nice. "L'enquête est en cours", a précisé à l'AFP une source policière confirmant une information de Nice-Matin et de la revue spécialisée The Hollywood Reporter. Lundi matin, on ne savait pas avec certitude si les bijoux appartenaient à l'actrice ou s'ils lui avaient été prêtés par une marque, pratique courante durant le Festival.



Le vol a été commis "vendredi dans sa chambre d'hôtel, l'actrice et son entourage ont saisi la police dans la journée", a détaillé cette source, tout en soulignant que la valeur des bijoux n'atteint pas les dizaines de milliers d'euros initialement évoqués par la presse et ne représente "pas une grosse somme" au regards des montants en jeu dans de précédents faits divers sur la Côte d'Azur. 

Dans un tweet publié dimanche, Jodie Turner-Smith évoque le signalement au commissariat : "Je n'aurais pas pensé que je passerais deux heures et demi au commissariat durant mon dernier jour à Cannes, mais c'est comme ça..." Selon certains médias, la bague de mariage de sa mère fait partie des bijoux dérobés. 


Jodie Turner-Smith, découverte dans la série américaine aux accents fantastiques "True Blood", s'est fait remarquée à l'affiche du film de la réalisatrice américaine Melina Matsoukas "Queen and Slim" (2019), récit d'un contrôle de police qui tourne mal pour un couple noir dans l'Amérique moderne.

De nationalité britannique, l'actrice a grandi dans une famille d'origine jamaïcaine, d'abord en Grande-Bretagne puis aux Etats-Unis. L'actrice se trouvait cette année à Cannes pour le film After Yang de Kogonada, présenté dans la catégorie "Un certain regard". Elle était également l'invitée des débats consacrés à la place des femmes et des minorités dans le cinéma, Women in Motion. 
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.