Féminicide présumé: décès d'une femme blessée par arme à feu au Boulou

Féminicide présumé: décès d'une femme blessée par arme à feu au Boulou
Féminicide présumé: décès d'une femme blessée par arme à feu au Boulou
A lire aussi

, publié le lundi 27 janvier 2020 à 18h51

Une quadragénaire qui avait été grièvement blessée par balle à son domicile du Boulou, au sud de Perpignan, des faits pour lesquels son compagnon a été mis en examen, est décédée durant le week-end, a indiqué lundi une source judiciaire. 

Agée de 47 ans, la victime, mère de quatre enfants qui n'étaient pas présents au moment des faits, a succombé à l'hôpital ou elle avait été transférée jeudi soir, après sa découverte par les sapeurs-pompiers au domicile du couple, dans un HLM du Boulou. 

Son compagnon, du même âge, a été mis en examen pour "tentative d'homicide sur conjoint". Les poursuites devraient être requalifiées en "homicide sur conjoint", a précisé la même source. 

L'homme avait été interpellé en état d'ivresse avancé et placé en cellule de dégrisement avant d'être interrogé. 

Lors de sa garde à vue, il aurait donné plusieurs versions, selon une source proche de l'enquête, affirmant notamment qu'il manipulait l'arme, une carabine 22 long rifle, dans le salon lorsque le coup serait parti par accident, atteignant la victime au front. 

Le couple, formé il y a 12 ans et installé au Boulou depuis quelques mois, était sans emploi. Aucun signalement de violences n'avait été fait par la victime, selon la même source. 

Depuis le début de l'année, et sans inclure ce dernier cas alors que l'enquête se poursuit, au moins quatre femmes ont été tuées en France par leur compagnon ou ex, selon un décompte de l'AFP. En 2019, l'AFP a recensé au moins 126 cas, soit une femme tous les trois jours en moyenne. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.