Féminicide de Candice Monin: 25 ans requis contre son compagnon

Féminicide de Candice Monin: 25 ans requis contre son compagnon
L'avocat général a requis vendredi 25 ans de réclusion criminelle contre Nicolas Havez, jugé par la Cour d'assises de l'Aude pour le meurtre de sa compagne Candice Monin, en 2018 à Limoux

, publié le vendredi 10 juillet 2020 à 15h16

L'avocat général a requis vendredi 25 ans de réclusion criminelle contre Nicolas Havez, jugé par la Cour d'assises de l'Aude pour le meurtre de sa compagne Candice Monin, en 2018 à Limoux.

L'accusation a également demandé un suivi socio-judiciaire pendant huit ans et la déchéance totale de l'autorité parentale, alors que l'enfant du couple, âgé alors de 21 mois, était présent au moment des faits. 

La cour d'assises devait rendre son verdict dans la soirée.

Candice Monin est morte le 30 janvier 2018 après avoir été frappée par l'accusé, en état d'ivresse, dans l'appartement familial. 

Jeudi à Carcassonne, lors de la première des deux journées du procès, les voisins du couple ont décrit à la barre un quotidien de disputes, de cris et d'insultes, affirmant avoir "vécu un enfer" durant les trois années qu'ils ont eu les Monin-Havez comme voisins.

"Quand j'arrive dans la chambre, elle est assise sur le lit. C'est possible que je l'ai saisie par le cou ou par les cheveux pour la relever. Je lui ai mis une gifle et elle est tombée de suite", a relaté Nicolas Havez à l'audience.

Au visage, au cou, sur tout le corps, les experts légistes ont relevé des marques de violence, des lésions survenues ce soir-là. La victime de 43 ans souffrait d'une insuffisance respiratoire et selon l'autopsie, elle est morte par asphyxie.

L'accusé, 35 ans, avait déjà été condamné en 2013 pour conduite sous l'emprise de stupéfiants et pour violences en réunion. 

D'après l'avocat de la partie civile, Nicolas Havez avait entraîné sa compagne dans une spirale de "clochardisation", sur fond de consommation d'alcool et de stupéfiants. Aucun des deux ne travaillait.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.