Faits divers

Eure-et-Loir : une bande agresse la maire d’une commune après un rodéo sauvage

Kristel Chevreau, maire des Ressuintes, a été agressée par une bande durant le lundi de Pâques, après avoir tenté de mettre fin au lynchage de son fils, rapporte BFMTV.

Le 10 avril dernier, jour du lundi de Pâques, Kristel Chevreau, maire de la commune des Ressuintes (Eure-et-Loir), ainsi que son fils ont été agressés par une bande qui effectuait un rodéo sauvage à proximité de leur maison. "Mon fils leur a demandé s’ils cherchaient quelqu’un. L’un d’eux lui a répondu : ‘Eh, toi, tu veux quoi ?’, et ils sont tous venus devant le portail", explique-t-elle auprès de BFMTV. La situation dégénère rapidement lorsque l’adolescent âgé de 17 ans tire en l’air au pistolet à billes pour tenter de les faire partir. "Ils sont rentrés dans la cour, lui ont couru après et se sont mis à le passer à tabac", poursuit-elle. Kristel Chevreau et son mari interviennent alors pour faire cesser le lynchage. Elle finira avec trois jours d’incapacité totale de travail, contre six jours pour son fils, précise la chaîne d’informations.

Des plaintes des deux côtés

Selon un voisin de la commune, la bande ayant provoqué l’altercation est bien connue du coin. "Ils considèrent que, dans la mesure où ils payent des impôts, ils peuvent tout faire et que tout doit être accepté. Les mégots sur la route, les poubelles pleines à craquer", explique-t-il. Pour tenter de mettre fin à tout cela et suite à la prétendue agression, Kristel Chevreau a décidé de porter plainte. Mais, à sa grande surprise, la bande en a fait tout autant : "C’est eux qui ont fait un rodéo non autorisé. C’est eux qui sont venus nous chercher et sont rentrés dans notre cour. Nous n’avons fait que nous défendre". Des plaintes pour "faits de rodéo" et "faits de violences réciproques" ont été déposées auprès du parquet de Chartres, indique BFMTV.

publié le 24 avril à 13h20, Orange avec 6Medias

Liens commerciaux