Etats-Unis: un train déraille et atterrit sur l'autoroute

Etats-Unis: un train déraille et atterrit sur l'autoroute

Déraillement d'un train, le 18 décembre 2017, près de DuPont, dans le nord-ouest des Etats-Unis

A lire aussi

AFP, publié le mardi 19 décembre 2017 à 10h20

Trois personnes sont mortes et une centaine d'autres ont été blessées lundi dans le spectaculaire accident d'un train de passagers qui a terminé sa course sur une autoroute, dans le nord-ouest des Etats-Unis.  

Le train 501, qui assurait la liaison entre Seattle et Portland, a déraillé vers 07H40 (15H40 GMT) juste avant de passer sur un pont ferroviaire surplombant l'autoroute, au nord d'Olympia, la capitale de l'Etat de Washington.

Ce train effectuait le voyage inaugural sur un tronçon qui venait d'être rénové.

Les images spectaculaires des rames froissées et couchées en plein milieu de l'autoroute tandis que le reste du train tenait encore miraculeusement au seul wagon resté sur les rails surplombant l'"interstate 5" ont choqué l'Amérique et réveillé les douloureux souvenirs de précédents tragiques dans un passé encore récent.

"On nous a informé qu'il y a trois victimes à ce stade" après l'accident, a déclaré Brooke Bova, porte-parole de la police de l'Etat de Washington lors d'une conférence de presse. "Environ 100" autres personnes ont été transportées à l'hôpital, a-t-elle ajouté.

A l'arrivée des secours sur la scène "vraiment horrible" de l'accident, "il était évident qu'il y avait des morts et des blessés et que des gens ont pu s'extraire du train", avait assuré plus tôt Ed Troyer, du bureau du shérif du comté de Pierce.

- Infrastructures 'en ruine' -

Au total, 77 passagers et sept membres d'équipage se trouvaient à bord du train, selon le nouveau décompte des autorités locales.

Le convoi de 12 voitures et deux locomotives s'est désagrégé sous l'impact et plusieurs compartiments sont tombés de part et d'autre du pont, tandis que d'autres ont terminé leur course en travers des rails.

Les médias locaux ont diffusé le message audio d'alerte du conducteur: "On arrivait au virage pour passer le pont sur la I5 et juste au nord de Nisqually on est allé à terre".

Cinq véhicules et deux camions qui roulaient sur l'autoroute ont également été endommagés. Les secouristes ont "fouillé toutes les voitures" et certaines personnes étaient "très grièvement blessées", a ajouté Brooke Bova, laissant entendre que le bilan pouvait encore évoluer.

Sur Twitter, le président américain Donald Trump a évoqué l'accident qui montre selon lui la nécessité pour le Congrès d'approuver un plan national de modernisation des infrastructures. "Nos routes, nos ponts, nos tunnels, nos chemins de fer tombent en ruine! Plus pour longtemps!", a-t-il écrit.

- Beaucoup trop vite -

Cette voie avait été en partie rénovée pour augmenter la fréquence des trains et c'était le voyage inaugural de ce convoi parti à 06H00 de Seattle. Le département des transports de l'Etat (WSDOT) a assuré dans un communiqué que les voies avaient subi "des semaines d'inspection et d'essais". 

Mais les enquêteurs de l'autorité fédérale des transports ont révélé mardi que le train roulait à 128 km/heure (80 miles/heure) dans une zone limitée à 48 km/heure (30 mile/heure).

"Il est trop tôt pour dire" pourquoi le train roulait à cette vitesse, a indiqué à la presse Bella Dinh-Zarr, du Bureau national de sécurité des transports, en précisant que cette information provenait d'un enregistreur de données de la locomotive arrière du train.

Le train était équipé de la technologie pendulaire, qui permet d'atteindre une plus grande vitesse. Selon Amtrak, le train était aussi équipé du Positive Train Control (PTC), un système de limitation de vitesse ou d'arrêt automatique en cas de situation dangereuse. Mais celui-ci ne fonctionne pas encore sur tout le tronçon.

Plusieurs responsables locaux s'étaient inquiétés de la vitesse de ces trains dans des zones d'habitations denses.

- 'Les gens hurlaient' -

"Nous venions de passer la ville de DuPont et je pense qu'on arrivait dans une courbe", a témoigné Chris Karnes, un survivant de l'accident à la télévision locale KIRO-TV. "Tout d'un coup, on a entendu des grincements et on s'est sentis descendre une colline. Puis on a été propulsés sur le siège devant nous, les fenêtres ont explosé, on s'est arrêtés, de l'eau coulait du train et les gens hurlaient".

Le dernier accident ferroviaire grave aux Etats-Unis remonte au 12 mai 2015: huit passagers avaient été tués et plus de 200 blessés dans le déraillement d'un train lancé à grande vitesse entre Washington et New York.

Selon les experts, le déraillement de DuPont aurait pu être évité très simplement si le système PTC avait été installé sur ce tronçon.

Ce système de contrôle permet de surveiller où se trouve le train et la vitesse à laquelle il circule, grâce à des capteurs GPS placés à la fois dans les trains et le long des voies.

bur-cyj-sha/elc/mod/ia/jhd  

 
44 commentaires - Etats-Unis: un train déraille et atterrit sur l'autoroute
  • Et voilà ! Dès l'accident connu nos bons médias français ont aussitôt mis en cause les infrastructures américaines qui seraient piteux état, et surtout Donald Trump qui, depuis son élection, n'aurait pas engagé encore d'opération pour les moderniser. Bien sûr, pas de mise en cause d'Obama qui, pendant huit ans, a précédé l'actuel président des Etats Unis et dont on attend le bilan à ce sujet.
    Maintenant on apprend que le conducteur du train faisait rouler ce dernier à 128 km/h au lieu de 48km/h sur un tronçon qui venait d'être rénové.
    On attend désormais les excuses des médias qui, une fois de plus, se sont lamentablement plantés, enivrés par leur délire anti Trump. Certes le président américain n'est pas un modèle de diplomatie et d'intellectuel, mais de là à lui faire porter aussitôt la responsabilité de ce drame il y a un pas que certains n'ont pas hésité à franchir sans vergogne.

    J'ai eu la même remarque que vous,la faute est celle du conducteur qui avait choisi de rouler top vite et non de Trump;ces pauvres journalistes nous prennent pour des arriérés et ne se rendent pas compte à quel point ils sont ridicules et débiles en tapant sur Trump;de là à dire qu'il n'est pas un modèle de diplomatie et d'intellectuel,vous allez vite;il est un politique qui préfère son pays et qui n'obéit pas à l'Internationale socialiste.

  • Et il y en a en France qui ose se plaindre de l'état du réseau ferré !!!!!!! Regardez et admirez le résultat de l'exploitation d'un réseau de chemin de fer par LE PRIVÉ !!!!!! Regardez bien ce qui nous pend au nez si nous laissons la privatisation de la SNCF se réaliser !!!!!!

    Ne voyagez jamais en avion;il n't a que des compagnies privées.

    Mon cher canseliet, ne mélangez pas tout pour faire croire que vous avez raison ! Les compagnies d'aviation PRIVÉES comme vous le signalez si bien sont soumises à des règlements drastiques en matière d'entretien et de réglementation de fonctionnement !!!! Même les compagnies américaines (pour vous faire plaisir) sont respectueuses de ces règlements. Les entretiens sont obligatoires et assurés par des entreprises certifiées. Ce qui est loin d'être le cas des compagnies PRIVÉES de transport ferroviaire. Prenez, par exemple, les vagues d'accidents en Angleterre, en Allemagne ou aux États Unis et vous vous rendrez compte que ces pays en sont arrivés là à cause d'un mauvais entretien des voies et du matériel roulant au nom du sacro-saint bénéfice. En effet, ça coute cher d'entretenir de type d'installation !!!!!!

    Et bien;mon cher Euskdia allez faire un périple ferroviaire en Suisse;vous découvrirez une multitude réseaux privés et parfaitement entretenus.Et même un réseau;dédié au fret;BLS Cargo dans le capital duquel la SNCF a pris une participation à hauteur de 35 %Il faut sortir de ce manichéisme public ;tout bon;privé;tout mauvais.D'autant plus que la SNCF a tout de même collectionné un certain nombre de très graves accidents.

  • Trump veux rénover "les infrastructures routières et ferroviaires qui tombent en ruine". Effet d'annonce qui ne sera vraisemblablement suivi d'aucune mesure d'envergure, juste quelques replâtrages inutiles. Le chantier de rénovation est colossal vu l'état de délabrement, et demanderait un investissement publique énorme. Ou va-t-il trouver l'argent alors qu'il va encore baisser les impôts ? En récupérant des fonds sur le budget démesuré de la défense ? En créant une taxe exceptionnelle sur les transactions financières ? bien sur que non. Ce pays se "tiers-mondise" chaque jour un peu plus : les plus riches se gavent et le bien public est laissé à l'abandon.

  • Voyage "inaugural" semblable à celui en France(11 morts) ; il serait temps que le shérif du Comté réalise qu'il n'a plus affaire aux vrais chevaux indiens mais à des locomotives infernales mal maîtrisées, sur des superstructures subordonnées à de vieilles infras. Ce pauvre chemin de fer est tributaire d'un golf, des nouveaux autoroutes, des forêts, d'anciennes autoroutes ; on croit au "p'tit train qui va dans la campagne Tchi tchi fou tchi tchi fou, plein d'entrain", mais plouf d'un seul coup il rate le virage qui surplombe deux autoroutes, King Kong vient de lui donner une petite pichenette du bout de son ongle, et trois pauvres petits humains innocents sont morts. Quel monde de fous...

  • Encore un coup tordu de la Corée du Nord !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]