Espagne : quatre Français arrêtés après le viol de deux mineures

Espagne : quatre Français arrêtés après le viol de deux mineures
Un drapeau espagnol.

publié le jeudi 03 septembre 2020 à 16h55

Ils sont accusés d'avoir profité de l'état d'ébriété des adolescentes pour les violer, malgré leur résistance physique.

Quatre jeunes Français ont été arrêtés lundi à Séville, dans le sud de l'Espagne, accusés du viol de deux mineures espagnoles, a annoncé jeudi 3 septembre la police. Deux des agresseurs présumés ont été arrêtés à l'aéroport de Séville alors qu'ils s'apprêtaient à prendre un vol pour Paris. Tous ont entre 20 et 24 ans.

Les jeunes gens s'étaient connus dans un bar de la ville andalouse, où les Français ont offert plusieurs verres aux filles, âgées de 15 et 16 ans, avant de les inviter dans leur appartement avec piscine loué pour quelques jours.


Puis, tirant profit de leur "ébriété et de leur confusion", les Français les ont violées "bien qu'elles aient opposé une résistance physique", et l'un d'entre eux a filmé la scène avec son portable, a indiqué la police dans un communiqué. Si les jeunes femmes n'ont rien dit dans un premier temps, c'est l'hôpital où elles se sont rendues lundi qui a alerté la police.

En juin 2019, la Cour suprême espagnole a condamné à 15 ans de prison un groupe de cinq hommes autobaptisé "la Meute" pour le viol en réunion en juillet 2016 d'une jeune femme à Pampelune (nord) durant les fêtes populaires de la San Fermín. L'affaire avait indigné l'Espagne et entraîné de grandes manifestations féministes après leur condamnation en 2018 en première instance à 9 ans de prison pour abus sexuel et non pour viol, et leur remise en liberté provisoire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.