Eruption à Hawaï: 23 blessés dans un tour en bateau, nouvelle île de lave

Chargement en cours
Photo transmise le 16 juillet 2018 par l'agence fédérale de géologie USGS du volcan Kilauea en éruption à Hawaï
Photo transmise le 16 juillet 2018 par l'agence fédérale de géologie USGS du volcan Kilauea en éruption à Hawaï
1/2
© AFP, HO, US Geological Survey

AFP, publié le mardi 17 juillet 2018 à 12h33

Une vingtaine de personnes ont été blessées, dont une sérieusement, par un jet de lave lors d'un tour en bateau pour aller observer la lave du volcan en éruption d'Hawaï, ont annoncé lundi les autorités locales.

Parmi les passagers du bateau touristique, dont le nombre total n'a pas été précisé, 13 ont été traités dans un hôpital local et dix n'ont subi que des blessures légères, soignées sur place à leur arrivée au port de Wailoa, d'après les pompiers du comté de Hawaï.

Quatre personnes ont dû être emmenées au centre médical par ambulance, dont une femme âgée d'une vingtaine d'années dans un état sérieux avec une fracture du fémur, à la suite de cet incident survenu au petit matin.  

Les pompiers ont expliqué qu'une explosion de lave avait recouvert le toit du bateau et y avait creusé un large trou tandis que l'une des balustrades de l'embarcation a été endommagée, sans plus de précisions.

L'éruption du volcan Kilauea, l'un des plus actifs au monde, a déjà causé la destruction de centaines de maisons depuis le mois de mai.

Le Kilauea est l'un des cinq volcans que compte l'île de Hawaï, la plus grande de l'archipel.

L'agence fédérale de géologie a souligné sur son site internet que "de la lave continue de suinter à l'embouchure de l'océan" et qu'une "petite île est apparue" dimanche à partir de la fissure d'où jaillit toujours de la lave. Elle mesure de 6 à 9 mètres de diamètre. 

"Elle fait probablement partie de la coulée de la fissure 8 qui entre dans l'océan, probablement un tumulus sous-marin qui grossit sous l'eau et a émergé à la surface de l'eau", a précisé l'agence.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU