Entre la vie et la mort après avoir bu un liquide nocif

Entre la vie et la mort après avoir bu un liquide nocif©Reuters
A lire aussi

6medias, publié le dimanche 31 juillet 2016 à 12h20

Un employé de l'aéroport de Toulouse-Blagnac a été hospitalisé dans un état grave après avoir bu dans une bouteille d'eau qui contenait en fait un liquide dangereux.

Un peu avant 19 heures, jeudi 28 juillet, un employé de nettoyage de l'aéroport de Toulouse-Blagnac (Haute-Garonne) démarre sa pause et se rend en salle de repos, rapporte La Dépêche du Midi. Ouvrant le réfrigérateur, il se saisit d'une bouteille d'eau en plastique tout ce qu'il y a de plus courante.

Quelques secondes après s'être désaltéré, il est cependant pris de violentes douleurs abdominales et se met à vomir. Très vite, son état se dégrade et les sapeurs-pompiers, appelés immédiatement, lui prodiguent les premiers soins avant de le transporter à l'hôpital Rangueil de Toulouse. Il se trouve toujours ce dimanche dans un état critique.

Une enquête pour "empoisonnement" a été ouverte et confiée à la sûreté départementale. Elle tentera de déterminer si le produit en question, qui pourrait être un détergent industriel toxique à l'aspect très similaire à celui de l'eau, a été placé de manière intentionnelle et malveillante dans le réfrigérateur, ou s'il ne s'agissait que d'une simple maladresse. Des analyses sont en cours sur la bouteille, la victime n'étant évidemment pas en état de pouvoir répondre aux questions des enquêteurs. Aucune piste n'est écartée pour l'instant.

 
20 commentaires - Entre la vie et la mort après avoir bu un liquide nocif
  • La victime n'est pas en état de répondre !!! Peut-être a T'elle voulue se donner la mort ?
    Attendons avant de polémiquer

  • prendre de déterre gens alors qu'on est pas encore mort ( humour) surement une mauvaise blague, perso je ne bois pas dans une bouteille qui est déjà ouverte ,,

  • Et si c'était calculé pour un règlement de compte ! pas correct mais pas impossible ! Règlement de compte !
    il faut tout envisager de nos jours.

  • J ai trés bien connu une dame qui travaillait dans un hôpital, a qui il est arrivé la même mésaventure . Bouteille d eau avec un détergent dedans . Résultat, 6 mois d arrêt de travail, avec une incapacité de pouvoir s alimenter correctement à cause de brulure du tube digestif . Personne n a été inquiété pourtant .

  • Pour une fois on ne nous dit pas le nom de la personne. Parce que si c'est quelqu'un avec un nom à consonance exotique, cela rappellerait les techniques d’aficionados de l'extrême droite. Souvenez-vous des affaires Imad Bouhoud ou de celle de James Dindoyal.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]