Enfant mort après avoir mangé une crêpe : l'institutrice laissée libre

Enfant mort après avoir mangé une crêpe : l'institutrice laissée libre

Une information judiciaire visant l'institutrice pour « homicide involontaire » a été ouverte vendredi.

leparisien.fr, publié le lundi 09 avril 2018 à 16h55

Soupçonné d'avoir donné une crêpe à un enfant allergique aux produits lactés, l'enseignante devrait être convoquée devant le juge d'instruction à une date ultérieure.

A l'issue d'une nouvelle audition, l'institutrice soupçonnée d'avoir donné une crêpe à Jahden, un enfant allergique aux produits lactés, a été laissée libre, a annoncé ce lundi le parquet de Villefranche-sur-Saône.

Vendredi après-midi, une information judiciaire pour « homicide involontaire » visant l'institutrice avait été ouverte. L'enseignante, qui n'a pas été mise en examen, devrait être convoquée devant le juge d'instruction à une date ultérieure, qui n'a pas été précisée. Dans une interview à France Info, le père de Jahden avait affirmé que c'était « totalement la faute de la maîtresse ».

LIRE AUSSI >Allergies alimentaires : « Prenons la mesure de ce risque »

Le 30 mars, Jahden, âgé de six ans et scolarisé en grande section de maternelle dans une école de Limas (Rhône), était décédé après avoir ingéré une crêpe à l'école où se déroulait une fête de carnaval. Il y était scolarisé depuis qu'il avait trois ans et le personnel était au courant de ses contraintes alimentaires. Jahden a été inhumé vendredi à la Réunion, d'où sont originaires ses parents.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.