Elle droguait des retraités puis leur volait leurs bijoux

Elle droguait des retraités puis leur volait leurs bijoux©Reuters

6Medias, publié le vendredi 22 juillet 2016 à 17h48

Une aide-soignante, soupçonnée de droguer et de voler les résidents d'une maison de retraite, a été mise en examen début juillet.

Une aide-soignante de la maison de retraite Orpea dans le 13e arrondissement de Paris est soupçonnée d'avoir drogué sept pensionnaires âgés de 77 à 99 ans, et de leur avoir dérobé des milliers d'euros de bijoux, a rapporté jeudi Le Parisien. La femme de 60 ans a été mise en examen début juillet et placée sous contrôle judiciaire.

Quatre membres de sa famille qui pourraient être impliqués ont également été placés sous contrôle judiciaire.

Les enquêteurs ont découvert le pot aux roses en étudiant le planning des employés de la maison de retraite, et en épluchant leurs comptes en banque. Ils sont ainsi remontés jusqu'à l'aide-soignante de 60 ans qui avait déposé 160 000 euros de bijoux au Crédit municipal de Paris. En garde à vue, elle a reconnu avoir volé deux résidents, mais elle nie avoir drogué les sept retraités. Pourtant, des analyses de sang révèlent la présence de certaines molécules en forte quantité. Une source proche du dossier a d'ailleurs confié au Parisien que l'un des retraités avait un taux très élevé de clonazépam dans le sang. Ce médicament est prescrit en cas de crises d'épilepsie, ce dont il ne souffrait pas.

Les pensionnaires de la maison de retraite ont depuis pu récupérer leurs bijoux après leur identification par leurs proches.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.