Éducation : les parents d'élèves espagnols appelés à faire la "grève des devoirs"

Éducation : les parents d'élèves espagnols appelés à faire la "grève des devoirs"
Des écoliers dans une salle de classe, près de La Rochelle (illustration)

, publié le mercredi 02 novembre 2016 à 17h38

La fronde est bien lancée. Une action d'envergure a été lancée par la principale organisation de parents d'élèves d'Espagne, qui appelle ses membres à faire la "grève des devoirs" en ce mois de novembre.

Le mouvement a été initié pour protester contre les devoirs à la maison, qui, selon eux, nuisent eux enfants. L'appel de la confédération espagnole des associations de pères et mères d'élèves (CEAPA), qui est présente dans 12000 des 18000 établissements scolaires publics, concerne tous les élèves, âgés de 6 à 18 ans.

Cette démarche s'explique par la "certitude absolue que les devoirs sont préjudiciables". Selon le collectif, ils empêchent le développement complet des enfants, et freinent leur épanouissement au-delà de l'acquisition de connaissances purement académiques, explique le président de la CEAPA, dont les propos sont rapportés dans Le Parisien, ce mercredi 2 novembre.


Selon le dernier rapport de l'Organisation pour la Coopération et le développement économique, les écoliers espagnols font en effet partie des plus sollicités d'Europe en ce qui concerne les devoirs. L'Espagne arrive en 5e position d'un classement dominé par la Russie, et derrière l'Italie, l'Irlande, et la Pologne. Cette charge de travail à la maison n'empêche pas les élèves espagnols d'être particulièrement exposés au décrochage scolaire, avec un taux 2 fois supérieur à la moyenne de l'Union européenne.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.