Drame de Millas : ce que dit l'enquête

Drame de Millas : ce que dit l'enquête
A lire aussi

Le Parisien, publié le samedi 13 janvier 2018 à 07h34

L'enquête sur la tragique collision du 14 décembre entre un car et un TER n'a pas encore permis d'établir les causes de l'accident. Nous en révélons les premiers éléments.

C'est un dossier aussi douloureux que perturbant. Le 14 décembre, six collégiens ont été fauchés dans la fleur de l'âge et six autres à jamais marqués dans leur chair après l'effroyable collision entre leur car scolaire et un TER. Il était environ 16h05. Après une journée de classe au collège Christian-Bourquin de Millas (Pyrénées-Orientales), ils retournaient chez eux, dans le village désormais traumatisé de Saint-Féliu-d'Avall. A l'intérieur du car, certains jouaient aux jeux vidéo, d'autres riaient. « L'ambiance était assez calme », se souvient la conductrice, Nadine, dont le rôle est…

Lire la suite sur Le Parisien

 
5 commentaires - Drame de Millas : ce que dit l'enquête
  • « L'ambiance était assez calme »
    Qu’es que cela suppose "assez".
    Ou pas assez calme pour que la conductrice puisse
    être entièrement concentrée sur sa conduite ?

  • je viens de lire l'article du parisien, l'avocat indique que comme les pièces étaient sous scellés

  • Tiens pour la première fois apparaît le fait que des témoins en face le car auraient vu celui-ci plier la barrière? Pourquoi dans toutes les rédactions d'article sur ce site nous a t-on dit qu'ils avaient seulement vu les barrières fermées? Quel est le problème? rétention de l'info, absence de communication...J'ai pourtant lu pas mal d'article sur ce sujet!

  • Cela fait plusieurs jours que l'on n'en entendait plus parler. Je m'inquiétais.

  • avatar
    JEANPAIN  (privé) -

    rien puisqu'en France il y a un secret de l'instruction........
    ........

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]