Dordogne : les gendarmes arrêtent un bouc qui semait la pagaille dans la ville

Dordogne : les gendarmes arrêtent un bouc qui semait la pagaille dans la ville
Un bouc, en Corse-du-Sud, le 13 février 2009.

Orange avec AFP, publié le samedi 10 mars 2018 à 20h54

Le propriétaire du bouc a été condamné à une amende.

Un bouc a fini sa journée à la gendarmerie de Lalinde ce samedi 10 mars. L'animal qui s'était sans doute échappé, s'était placé à un carrefour, et chargeait les voitures qu'il croisait, rapporte France Bleu Périgord.



Les gendarmes ont dû intervenir et ont "retenu" la bête dans l'enceinte de la caserne pendant environ une demi heure, le temps que son propriétaire vienne le récupérer. Ce dernier a d'ailleurs été condamné à 22 euros d'amende.

Un "multirécidiviste"

Selon France 3 Nouvelle-Aquitaine, l'animal n'en est pas à son coup d'essai, puisqu'il avait déjà chargé des véhicules à deux reprises cette semaine. Il est même qualifié de "multirécidiviste" sur la page Facebook de la gendarmerie de la Dordogne.

L'anecdote a d'ailleurs beaucoup amusé les internautes sur les réseaux sociaux. "A-t-il été en cellule de dégrisement ?", interroge ainsi l'un d'eux tandis qu'un autre écrit : "On peut dire que ce bouc n'était pas émissaire de l'ordre public".

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU