Disparus de Mirepoix : un ex-couple interpellé en Ariège

Disparus de Mirepoix : un ex-couple interpellé en Ariège
Christophe Orsaz, 46 ans, et sa fille Célia, 18 ans, n'ont plus donné signe de vie depuis le 30 novembre 2017.

leparisien.fr, publié le lundi 11 juin 2018 à 16h29

Une femme et son ancien amant ont été arrêtés ce lundi matin dans l'Ariège. Ils pourraient être impliqués dans la disparition inexpliquée d'un père et sa fille en novembre dernier.

Selon nos informations, une infirmière de 57 ans et un mécanicien de 48 ans, qui fut un temps son amant, ont été arrêtés par la gendarmerie ce lundi matin en Ariège. Peut-être la clé de l'affaire dite des disparus de Mirepoix.

Ces deux personnes sont soupçonnées d'être impliquées dans la disparition inexpliquée, le 30 novembre 2017 dans l'après-midi, de Christophe Orsaz, 46 ans, et sa fille Célia, 18 ans, qui demeuraient à Mirepoix (Ariège) dans un gîte route du Pont-de l'Hers. L'infirmière est une ancienne maîtresse de Christophe Orsaz. Deux autres personnes ont été également placées en garde à vue. Il s'agit de proches des deux principaux suspects.

Ces arrestations sont le résultat d'une longue enquête très discrète de six mois menée par les gendarmes et le pôle criminel de l'instruction de Toulouse (Haute-Garonne). La disparition volontaire d'un père, présenté comme fragile, ressemble peut-être plus, selon nos informations, à un sordide traquenard sur fond de chantage sexuel et de vengeance après une rupture sentimentale. C'est en tout cas l'un des axes d'enquête suivis dans le cadre de l'information judiciaire.

Il devait amener sa fille à la gare

Ce 30 novembre, Christophe Orsaz, jardinier, devait accompagner sa fille Célia à la gare de Pamiers pour prendre le train direction Toulouse où elle poursuivait ses études après avoir obtenu son bac. Elle n'a jamais rejoint son petit ami qui l'a attendu désespérément à la gare de Matabiau.

Christophe Orsaz et Célia ont été vus vivants grâce à la vidéo d'une station-service de Lavelanet, ce même 30 novembre entre 16h28 et 16h36. Les images montrent un père et une fille heureux d'être ensemble. Le papa a laissé entendre à un témoin qu'il avait un rendez-vous professionnel à Lavelanet ce jour-là...

Sa voiture, une Renault Kangoo, sera retrouvée incendiée le soir même, à 40 km de Mirepoix, dans l'Aude, à Puivert, sur un chemin forestier au pied du massif de Picaussel qui offre de nombreux sentiers de randonnée. Soit à l'opposé de là où devaient aller le jardinier et sa fille.

Aucun corps

Passionnés de randonnée, Christophe Orsaz et sa fille ont-ils décidé ce jour-là d'en faire une sur un coup de tête ? L'hypothèse a été envisagée mais paraît peu crédible. Le père et l'adolescente, partie avec une petite valise, n'étaient absolument pas vêtus et équipés pour une course hivernale en montagne.

Des recherches ont été effectuées par la gendarmerie durant l'hiver et le printemps. Mais aucun corps n'a été retrouvé. De nouvelles recherches devraient être entreprises dès ce lundi.

Reste à savoir si l'interpellation des deux personnes va permettre de lever le mystère de la double disparition de Mirepoix. Une affaire dans laquelle l'hypothèse d'un suicide reste aussi prise en compte.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.