Disparition de Maëlys : un nouvel élan de solidarité

Disparition de Maëlys : un nouvel élan de solidarité©Gendarmerie nationale

6Medias, publié le dimanche 19 novembre 2017 à 16h55

Trois mois après la disparition de la petite Maëlys en Isère, les collègues de sa mère ont décidé de lui faire don de leurs jours de RTT en signe de soutien, explique l'Est Républicain ce dimanche.

Quasiment trois mois après la disparition de Maëlys lors d'un mariage à Pont-de-Beauvoisin en Isère, le cauchemar continue pour les parents de la fillette, toujours dans l'attente. À l'hôpital de Pontarlier où travaille Jennifer de Araujo, la mère de la fillette, la solidarité s'est organisée et ses collègues ont décidé de passer à l'action, raconte l'Est Républicain.

À leur mesure, ils ont voulu apporter une aide en donnant à l'infirmière (arrêtée depuis la disparition de sa fille) des heures de travail.

Ils ont en effet décidé de faire don d'heures ou de jours de RTT lors d'un Comité technique d'établissement en octobre. Un geste qui a été accepté par la direction de l'hôpital, et autorisé depuis début novembre.



« Chacun donnera ce qu'il veut, ce qu'il peut », explique Lydie Lefebvre, déléguée syndicale citée par l'Est Républicain. « Ça peut être une RTT, une demi-journée de RTT, même une heure de travail pour certains. Et ça restera confidentiel. Tout le monde a été profondément choqué par ce qu'il s'est passé. On a très vite su qu'il était question d'une de nos collègues. Ça touche encore plus. », ajoute-t-elle.

Même si tous savent que son retour au travail est pour le moment hypothétique, ils ont voulu se monter solidaires. Une cagnotte en ligne avait également été mise en place dès le 7 septembre dernier pour soutenir la famille de la petite Maëlys. Elle avait rencontré un franc succès.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
99 commentaires - Disparition de Maëlys : un nouvel élan de solidarité
  • n'y aurait-il pas la main mise des F-M,illu.......! Il y'a 20 ans, j'avais appris comment on se construisait la pyramide de Maslow!

    Tout en haut, c'était l'état de bien-être acquis! Peut-être que notre Président Macron, photografié devant la pyramide du Louvre, a sans doute les moyens de retrouver les traces de cette si mignonne Maëlys????

  • qu'est devenue l'argent de la cagnotte organisée pour les parents ?

  • Et pour le père et les frères et soeurs, s'il y en a. Les oublié-e-s des drames.

  • Nous ne pouvons que féliciter cette initiative et saluer la générosité et la solidarité de leur entourage professionnel.
    Ce sont des actions comme celle-ci qui devraient être mises en avant plutôt que les faits divers qui démoralisent tous les peuples.
    La mort, la violence, la peur font vendre, si les journalistes faisaient la grève des faits divers et actes de terrorisme peut-être que le monde irait mieux.

  • c'est insupportable cette attente pour les parents et leurs proches ....bravo pour cette solidarité.