Faits divers

Disparition de Leslie et Kevin : une affaire sur fond de trafic de drogue, un second suspect interpellé

Alors qu'un premier homme a été placé en garde à vue mardi 28 février, une deuxième personne s'est livrée aux gendarmes, mercredi 1er mars. Selon Le Parisien, la disparition du couple pourrait être liée à une affaire de stupéfiants.

L’enquête sur la disparition de Leslie Hoorelbeke et Kevin Trompat avance pas à pas. Après l’interpellation d’un premier suspect mardi 28 janvier, une deuxième personne a été placée en garde à vue, rapporte Le Parisien, mercredi 1er mars. BFMTV précise que l’homme en question s’est présenté à la gendarmerie après avoir été préalablement convoqué. Quant à Tom T., principal suspect pour l’heure, il a fait d’importantes confidences aux enquêteurs, indique le quotidien francilien. Selon lui, la disparition du couple, dont il est un ami proche, serait étroitement liée à une affaire de stupéfiants. Toujours selon Le Parisien, le jeune homme de 22 ans, qui clame son innocence, pourrait être mis en examen et placé en détention provisoire, dans l’information judiciaire ouverte pour "arrestation, enlèvement, détention ou séquestration".

Deux pistes envisagées

Son profil avait interpellé les enquêteurs, en raison notamment de ses vagues déclarations concernant son mobile le soir 25 novembre, jour de la disparition de Leslie et Kevin. Il est également celui qui les hébergeait à Prahecq (Deux-Sèvres) et le dernier à avoir discuté avec la jeune femme par SMS, rappelle Le Parisien. Selon les gendarmes, Tom T., avec qui Leslie Hoorelbeke avait eu une relation en 2020, pourrait avoir agi par jalousie. C'est d'ailleurs lui qui était à l'origine de la rencontre entre les deux disparus. L’autre hypothèse des gendarmes serait celle d’une affaire de stupéfiants qui aurait mal tourné, conclut Le Parisien.

publié le 1 mars à 18h55, Orange avec 6Medias

Liens commerciaux