Faits divers

Disparition d’Émile : "un fou", "quelqu'un de machiavélique", les soupçons du maire du Haut-Vernet

Disparu depuis le 8 juillet dans la commune du Haut-Vernet (Alpes-de-Haute-Provence), Émile est toujours introuvable. Malgré les nombreux moyens développés, aucun indice n’émerge et le maire du hameau soupçonne que l’enfant ait été déplacé par une personne malintentionnée.

Un maire impuissant. Maintenant un mois qu’Émile, deux ans et demi, a disparu dans la commune du Haut-Vernet (Alpes-de-Haute-Provence), après avoir échappé à la vigilance de ses grands-parents. Toujours aucune trace de l’enfant n’a été identifiée malgré de nombreuses recherches dont près de 100 hectares de champs et de bois passés au crible. Des drones et une brigade cynophile avaient également été appelés en renfort, sans succès. Le maire de la commune, François Balique, se sent désemparé.

"Il a nécessairement été déplacé"

"Mon sentiment, c’est la colère", a affirmé l’édile au micro de CNEWS. "Quand on voit qu'on n’a pas retrouvé Émile dans la commune, c’est qu’il a nécessairement été déplacé". Il émet plusieurs hypothèses quant à cette mystérieuse disparition. "Il n’a pu être déplacé que par des adultes, par un ou plusieurs adultes", a ajouté le maire de 73 ans. "Soit on a affaire à un fou, soit on a affaire à quelqu’un de machiavélique." Il a donc décidé de s’en remettre à la justice. Il souhaite désormais que l’enquête puisse aboutir et que la raison de sa disparition soit dévoilée afin d’en sanctionner les auteurs. Selon une récente information de BFM TV, la famille du jeune garçon s’est portée partie civile dans cette affaire, elle a désormais accès au dossier.

publié le 8 août à 12h43, Lilian Moy, 6Medias

Liens commerciaux