Faits divers

Disparition d’Émile : la maison des grands-parents, située au Boulard, avait été ravagée par les flammes il y a quatre ans

Une maison qui appartenait aux grands-parents du petit Émile, disparu il y a moins d’un mois, avait brûlé en 2019. Elle était située au Boulard, un lieu-dit à une dizaine de kilomètres du Haut-Vernet, là où le petit garçon a été vu pour la dernière fois.

Il y a quatre ans, dans la nuit du 22 au 23 mars 2019, une maison du Boulard (Alpes-de-Haute-Provence), lieu-dit situé à une dizaine de kilomètres du Haut-Vernet, là où a disparu Émile il y a bientôt un mois, brûlait, rapporte Le Parisien, jeudi 3 août. Il s’avère que cette maison appartenait à la famille de la mère du jeune garçon. Ses grands-parents avaient l’habitude d’y passer leurs vacances. Trois des six résidences du lieu-dit avaient été détruites à l’époque. Un habitant du village avait donné l’alerte et les pompiers avaient découvert l’ampleur des flammes vers une heure du matin.

Le mystère est encore entier

Le lendemain, "plusieurs systèmes de mise à feu" avaient été retrouvés sur les lieux, le caractère volontaire de l’incendie ne faisait donc aucun doute. Encore aujourd’hui, personne ne connaît l’auteur des faits. Actuellement, un gros tronc d’arbre bloque l’accès à cette maison ou du moins ce qu’il en reste. Situé au bout d’une route non goudronnée, le hameau du Boulard n’attire pas grand monde, on parle même d’un village fantôme tant il a été déserté depuis l’incendie. Selon les rumeurs, "ça se tire dans les pattes" entre les habitants, plutôt discrets, qui vivent à l’écart des tensions actuelles.

publié le 3 août à 15h35, Lilian Moy, 6Medias

Liens commerciaux