Disparition d'Aurélie Vaquier : macabre découverte dans le logement du couple

Disparition d'Aurélie Vaquier : macabre découverte dans le logement du couple©Panoramic

, publié le mercredi 07 avril 2021 à 18h31

Le parquet de Béziers a annoncé, ce mercredi 7 avril, avoir retrouvé un corps sans vie dissimulé sous une dalle de béton au domicile d'Aurélie Vaquier, comme le rapporte Le Parisien. Le compagnon de cette femme de 38 ans, portée disparue depuis le 28 janvier, a été placé en garde à vue. 

Une sinistre découverte.

Comme le révèle Le Parisien ce mercredi 7 avril, le parquet de Béziers a annoncé, par le biais d'un communiqué, que "des militaires de la compagnie de gendarmerie de Béziers, de la section de recherches de Montpellier et de l'IRCGN (Institut de Recherche Criminelle de la Gendarmerie Nationale)" ont retrouvé un "corps sans vie", qui était "dissimulé sous une dalle de béton au domicile d'Aurélie Vaquier".   

D'après les informations du Parisien, le corps a été retrouvé sous une dalle se trouvant à l'intérieur du logement du couple alors que des travaux étaient en cours afin de transformer les lieux en boutique. "Il s'agit très probablement du corps d'Aurélie Vaquier en raison de la présence d'un tatouage très reconnaissable et d'un piercing", a confié Raphaël Balland, le procureur de la République de Béziers, ce mercredi en conférence de presse. Raphaël Balland a également précisé qu'une autopsie, un scanner et des prélèvements ADN seront effectués jeudi 8 avril afin de confirmer l'identité de la victime. Le parquet de Béziers a également annoncé que le compagnon d'Aurélie Vaquier, qui résidait encore dans ce logement, "a été placé en garde à vue en fin de matinée".  


Des moyens plus importants déployés  

BFM TV explique ce mercredi que les nouvelles recherches ont été menées avec des moyens plus poussés. Les enquêteurs disposaient par exemple de géoradars ou encore de deux chiens. Des fouilles au sein de la résidence du couple avaient déjà eu lieu en février dernier, alors que l'homme de 39 ans avait signalé la disparition de sa femme aux autorités le 23 février. D'après le communiqué fourni par le parquet de Béziers, le juge en charge de l'instruction est désormais "saisi également pour des faits de meurtre", alors qu'une information judiciaire pour "enlèvement et séquestration" avait été ouverte en mars dernier.   

Aurélie Vaquier, habitante de Bédarieux, dans l'Hérault, est portée disparue depuis le 28 janvier dernier alors qu'elle était partie d'elle-même, selon son compagnon, afin de se concentrer sur sa passion : l'écriture. Depuis, un appel à témoins avait été lancé par la gendarmerie tout comme de nombreuses battues avaient été organisées afin de tenter de retrouver cette femme de 38 ans, dont la disparition soudaine et a priori volontaire avait provoqué de nombreux doutes au sein de son entourage. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.