Des voleurs récupèrent 500 000 euros en perçant le mur d'une bijouterie bordelaise

Des voleurs récupèrent 500 000 euros en perçant le mur d'une bijouterie bordelaise©©Panoramic

publié le lundi 17 janvier 2022 à 18h30

Entre 500 000 et 800 000 euros de bijoux ont été dérobés à un commerce de l'agglomération bordelaise, dimanche 16 janvier. Les auteurs du braquage sont parvenus à percer un mur pour s'introduire dans la boutique.

Au Bouscat, dans l'agglomération bordelaise, une bijouterie a été victime d'un improbable vol, dimanche 16 janvier, apprend-t-on de France Bleu Gironde.

Les auteurs de ce casse rocambolesque ont en effet pénétré à l'intérieur de la boutique en creusant l'un de ses murs, avant d'y dérober des créations de bijoux en or dont la valeur totale est estimée entre « 500 000 et 800 000 euros », d'après les chiffres indiqués par le parquet.


Une fois le mur percé, les malfaiteurs ont pris le soin de couper l'électricité, désactivant ainsi les caméras de vidéo-surveillance et les alarmes disposées sur les lieux. Une précaution qui n'a pas empêché une alarme de sonner, à 10h50. Mais les intrus, qui ont pu rester plusieurs minutes sans être inquiétés, avaient déjà subtilisé les bijoux.

Percé à la massue ou au marteau-piqueur

D'après les premiers éléments constatés par les policiers sur place, les voleurs ont profité du fait que le local voisin n'était pas occupé à ce moment-là pour percer le mur attenant à l'aide d'une masse ou d'un marteau-piqueur. La vice-procureure de la République de Bordeaux confirme, auprès de France Bleu, un « gros préjudice » pour cette bijouterie située dans le quartier de la Barrière du Médoc depuis 1975. Les enquêteurs spécialisés de la Sûreté départementale sont désormais chargés de mener des investigations, afin d'élucider les circonstances de ce vol et d'en retrouver les auteurs.

Pendant l'été 2021, une série de braquages d'ampleur avait touché les bijouteries parisiennes. L'un d'entre eux était intervenu au sein de l'enseigne Dinh Van en juillet 2021, pour un montant d'environ 400 000 euros. Les voleurs n'avaient pas été retrouvés dans un premier temps, avant que cinq personnes impliquées dans ce vol ne soient rattrapées par la justice en octobre de la même année.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.