Décès d'un handicapé après une agression

Décès d'un handicapé après une agression

Le parquet de Rouen a ouvert une enquête préliminaire pour violence volontaire ayant entraîné la mort sans intention de la donner après le décès dimanche d'un handicapé agressé à Elbeuf

AFP, publié le mardi 13 mars 2018 à 23h16

Le parquet de Rouen a ouvert une enquête préliminaire pour violence volontaire ayant entraîné la mort sans intention de la donner après le décès dimanche d'un handicapé agressé à Elbeuf par un groupe d'individus, a-t-on appris mardi auprès du parquet.

"Les faits auraient été commis le 5 mars", a indiqué auprès de l'AFP Pascal Prache, le procureur de la République de Rouen, précisant que la victime était âgée de 60 ans.

Selon une source syndicale policière, confirmant des informations du quotidien Paris Normandie, l'homme, qui marchait dans une rue d'Elbeuf avec une béquille, a été roué de coups par quatre personnes après leur avoir, semble-t-il, refusé une cigarette. 

Le parquet n'a pas confirmé ces précisions, évoquant une agression par "un groupe d'individus".

Le magistrat s'est notamment basé sur les déclarations de la victime avant son décès, pour ouvrir une enquête préliminaire.

La secrétaire d'Etat chargée du Handicap, Sophie Cluzel, a réagi dans un tweet mardi soir. "Indignée et choquée par cette agression barbare à #Elbeuf. Je condamne fermement cet acte odieux. Toutes mes pensées vont vers sa famille et ses proches. Tolérance zéro sur ces violences ignobles", a-t-elle écrit.

Selon la source syndicale policière, la victime n'a été hospitalisée que vendredi et elle est décédée dimanche à l'hôpital des Feugrais à Elbeuf. 

L'autopsie prévue mercredi "devrait permettre d'y voir plus clair sur les causes de la mort", a expliqué le procureur.

"Aucune interpellation n'a eu lieu" à ce stade, a-t-il en outre indiqué. Les policiers de la sûreté départementale, en charge de l'enquête, ont lancé un appel à témoin pour permettre l'identification des personnes qui auraient agressé l'homme handicapé.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
20 commentaires - Décès d'un handicapé après une agression
  • Peine maximale pour des lâches assassins

  • J'aime bien " ayant entraîné la mort sans intention de la donner " Bah voyons !

    ils voulaient juste lui faire tres mal en appliquant ujn principe démocratique fundamental: la majorité l'emporte (alors attention aux groups si vous etes seul)

  • avatar
    Dlawgnir  (privé) -

    Les malfaisants deviennent de pire en pire et se permettent de plus en plus de délits et de crimes mais c'est normal car ils sont hélas de moins en moins punis et ils le savent!
    Hélas les braves gens votent toujours pour les mêmes depuis plus de quarante ans avec un tel entêtement qu'il faut croire que c'est tout ce qu'ils souhaitent comme avenir pour le pays ....

  • Si ils retrouvent les agresseurs combien vont t'il prendre Mme CLUZEL?? ça me rappelle une histoire similaire ou les agresseurs avaient pris que du sursis alors que quelques semaines plus tôt un individu avait pris trois mois ferme pour avoir "balancer" un chaton contre un mur.

  • Si ils sont retrouvés ils échapperont à la prison avec ce que prévois Macron.