De vols en accidents, une folle expédition sur l'A7

De vols en accidents, une folle expédition sur l'A7
Du vol d'un minibus avec six passagers à sa tentative d'évasion en garde à vue, sans oublier plusieurs accidents, la folle expédition autoroutière d'un trentenaire récemment sorti de prison s'est soldée par son arrestation à Nîmes
A lire aussi

, publié le mercredi 16 octobre 2019 à 14h44

Du vol d'un minibus avec six passagers à sa tentative d'évasion en garde à vue, sans oublier plusieurs accidents, la folle expédition autoroutière d'un trentenaire récemment sorti de prison s'est soldée par son arrestation mardi à Nîmes.

Le 6 octobre au soir, cet homme de 35 ans aux multiples condamnations pour divers motifs, remis en liberté quinze jours plus tôt, emprunte une voiture à Lyon pour se rendre dans le Gard, a raconté à l'AFP le capitaine Éric Grasset, adjoint du commandant de l'escadron départemental de sécurité routière dans la Drôme.

L'homme fait monter une auto-stoppeuse avant de s'engager sur l'autoroute A7 en direction du Sud. Peu avant la sortie de Tain-l'Hermitage (Drôme), vers 21H00, il a un premier accident qui n'implique pas d'autres véhicules.

"Se porte alors à sa hauteur un minibus, avec 9 personnes à bord, dont le conducteur et les deux passagers avant descendent pour lui venir en aide. Mais lui prend le volant du minibus et part avec les six passagers à l'arrière", relate le gendarme, confirmant des informations de la presse régionale.

Dix minutes plus tard, le chauffard crève un pneu dans une bretelle de sortie. Il abandonne le minibus et se dirige à pied vers le péage, où deux amis, de retour d'une partie de golf, discutent à côté de leurs voitures.

Le trentenaire ne fait ni une ni deux pour en voler une et reprendre l'A7. Sa trace se perd dans la traversée de Valence mais l'enquête révèle qu'il abandonne ce troisième véhicule et tente d'en trouver un nouveau dans deux maisons de l'agglomération.

L'homme est finalement parvenu à rejoindre Nîmes, où il a été interpellé mardi. Placé en garde à vue par la gendarmerie à Valence, il a tenté une dernière fois de s'échapper avant d'être déféré au parquet, qui l'a placé en détention provisoire dans l'attente de son jugement en comparution immédiate vendredi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.