Cycliste visé par des tirs à Toulouse : un appel à témoins lancé par la police

Cycliste visé par des tirs à Toulouse : un appel à témoins lancé par la police
Le cycliste Clément Delcros, dans l'un des hôpitaux toulousains, mardi.

leparisien.fr, publié le jeudi 26 avril 2018 à 16h45

Le 17 avril, Clément Delcros a été touché au bras alors qu'il s'entraînait sur les coteaux de Pech-David. La police lance un appel à témoins.

Qui a bien pu s'en prendre à lui ? La police de Toulouse lance un appel à témoins pour comprendre ce qui s'est passé le 17 avril, entre 20 heures et 20 heures 30, sur les coteaux de Pech-David, au sud de la ville rose.

Ce jour-là, un jeune cycliste, Clément Delcros, a essuyé un coup de feu tandis qu'il s'entraînait. « J'ai croisé une voiture alors que j'étais en faux plat descendant, à 50 km/h à peu près. Une fois à sa hauteur, j'ai entendu une détonation et tout de suite senti une grosse brûlure dans l'épaule. J'ai eu le réflexe de me ranger sur le bord de la route, je ne suis pas tombé, et là j'ai vu que ça saignait énormément », avait raconté à La Provence cet étudiant de 18 ans originaire du Lot et licencié à l'Amical Vélo Club Aix-en-Provence.

Un SUV de couleur grise

Le blessé s'est rendu par ses propres moyens à l'hôpital Purpan. « Au moment de l'opération, ils ont décidé de la laisser parce qu'elle était trop profonde et ça aurait fait plus de dégâts qu'autre chose de l'enlever, avait expliqué Clément Delcros. Ce n'est pas une balle de gros calibre, je peux donc très bien vivre avec. »

Le véhicule soupçonné, de couleur grise, est « une SUV citadine, un modèle d'entrée de gamme grise ». Les enquêteurs appellent tout témoin ayant remarqué ce véhicule dans les environs de Pech-David à se manifester. Ils peuvent appeler le 05.61.12.77.46 ou le 05.61.12.74.75 (heures bureau) ou le standard du commissariat de l'Embouchure au 05.61.12.77.77.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.