Coups de feu tirés par un homme à Aurillac: son épouse est décédée

Coups de feu tirés par un homme à Aurillac: son épouse est décédée
La mère de famille visée mercredi par deux coups de feu tirés par son époux sur le parking d'un collège d'Aurillac, dans le Cantal, est décédée

AFP, publié le jeudi 26 avril 2018 à 12h02

La mère de famille visée mercredi par deux coups de feu tirés par son époux sur le parking d'un collège d'Aurillac (Cantal) est décédée, a-t-on appris jeudi auprès du parquet. 

La veille, peu avant 14H00, un homme de 46 ans s'était présenté, armé d'une carabine, sur le parking du collège La Ponétie, où son épouse travaillait comme assistante d'éducation.

"Après une brève conversation", le mari aurait tiré à deux reprises sur sa conjointe, avant de "retourner l'arme contre lui", avait alors expliqué le procureur de la République d'Aurillac, Olivier Clémençon, dans un communiqué.

Dans un état d'"urgence absolue", la victime, âgée de 37 ans et grièvement blessée à l'abdomen, avait été évacuée au centre hospitalier de la ville.

D'après les premiers éléments de l'enquête, confiée au commissariat de police d'Aurillac, le mari "supportait très mal la séparation. Il avait séjourné en hôpital psychiatrique l'été dernier", a indiqué jeudi à l'AFP le substitut du procureur, Marc Rous, confirmant une information du journal La Montagne.

Il n'y a pas eu d'autres blessés.

Une cellule d'urgence médico-psychologique a été mise en place au sein du collège.

Les femmes restent en France les premières victimes des violences au sein des couples: selon les statistiques du ministère de l'Intérieur, 123 ont été tuées par leur compagnon, ex-compagnon ou amant en France en 2016, soit une tous les trois jours.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.