Côtes-d'Armor : une facture de gaz de 78.000 euros pour un local vide

Côtes-d'Armor : une facture de gaz de 78.000 euros pour un local vide
GRDF a reconnu une "erreur humaine" (photo d'illustration).

Orange avec AFP, publié le lundi 11 septembre 2017 à 13h39

FAIT DIVERS. Responsable du relevé de compteur, GRDF a reconnu "une erreur humaine" après qu'un commerçant à la retraite de Langueux eut reçu une facture de 78.000 euros pour son local inutilisé depuis un an.

Propriétaire d'un local commercial, un retraité de Langueux (Côtes-d'Armor) a reçu une facture de gaz de 78.437 euros, a rapporté ce week-end Le Télégramme.

Et pour cause : selon le relevé, la consommation s'élevait en août à 1,5 million de kilowatts heure. "Une somme exorbitante équivalente à près de 60 fois la facture pour un an d'un foyer de cinq personnes, occupant un appartement de 120 m²", écrit le quotidien régional. Or, le local était inoccupé depuis un an.

Le Breton, qui avait décidé de vendre son local et ainsi effectué un relevé de compteur pour résilier son contrat, a immédiatement contacté son fournisseur, EDF Entreprises, pour faire opposition au prélèvement automatique.

L'erreur était néanmoins imputable à GRDF, chargé du relevé, qui s'est excusé auprès du commerçant. "Il ne s'agit pas d'une erreur technique, mais d'une erreur humaine qui a fait faire au compteur un tour complet", a reconnu le directeur territorial Éric Danet auprès du journal, tout en assurant que c'était "quelque chose de très, très rare".

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
9 commentaires - Côtes-d'Armor : une facture de gaz de 78.000 euros pour un local vide
  • on va en reparler avec les compteurs "intelligents" qui vont nous rançonner sans vergogne en fonction des besoins de trésorerie des compagnies de gaz et d'électricité sans aucune possibilité de se défendre et qui pourront couper l'alimentation si le raçket n'est pas suivi de paiement !
    Comme le gouvernement Macron vend ses actions dans ce domaine, les privés vont se charger de nous assommer sans pitié !

  • quand j'ai quitté la France, j'ai relevé mon compteur pour résilier mon contrat, mais je me suis trompée, un 0 s'est glissé et la facture a été fichtrement salée xd, heureusement que je suis partie aux Etats-Unis, parce qu'ils m'auraient fait un avoir sur le demi siècle à venir...

  • les agents contractuels qui sont chargés de relever les compteurs ne sont pas souvent à la hauteur .

    Ce sont des entreprises privées qui relèvent les compteurs, on appelle ça une externalisation d'activité, comme pour les radars embarqués qui vont être confiés au privé

  • et si l'on nous parlé des pelouses de terrains de foot chauffées
    juste pour rire

  • Edf et Gdf privatisés, le "marché de l'énergie" est devenue à l'image du marché du travail qui fait que la précarité s'amplifie et la motivation dégringole.

    Un agent de droit privé, en CDD, sachant qu'il va être mis à la porte au terme de son contrat est beaucoup moins "consciencieux" (ça peut se comprendre) qu'un agent stabilisé dans son emploi.
    Idem pour la poste qui pour préparer la libéralisation totale de ce secteur, n'embauche que des agents précaires.
    Idem pour la SNCF, idem pour l’hôpital, idem pour l'éducation nationale...etc....

    La privatisation quasi totale de l'économie est un grand foutoir pour les "clients" (ex usagers) et une énorme source de profits pour les gros actionnaires qui dévorent tout sur leur passage. Macron va accentuer la dégringolade (sociale) débutée il y a un peu plus d'une trentaine d'années.

    Société de merde "numérisée" ...une modernité en marche arrière....

    Mazettes...
    L'erreur humaine existe en CCD ou en CDI...