Côte-d'Or : verbalisé pour avoir conduit à 60 km/h au lieu de 80 km/h

Côte-d'Or : verbalisé pour avoir conduit à 60 km/h au lieu de 80 km/h
Des gendarmes à Binges, le 2 juillet 2018.

Orange avec AFP, publié le mercredi 19 septembre 2018 à 18h44

S'il ne fixe pas de vitesse minimum, le code de la route interdit de gêner la marche normale des autres véhicules en roulant trop lentement.

Un conducteur a été verbalisé pour avoir roulé à 60 km/h au lieu de 80 km/h sur une route près de Nuits-Saint-Georges, en Côte-d'Or, rapporte Le Progrès mardi 18 septembre. Il a reçu une amende de 22 euros pour "vitesse anormalement réduite".


C'est le 6 septembre dernier que ce commercial a été contrôlé par les gendarmes.

Pour s'expliquer, il a assuré aux forces de l'ordre qu'il venait de croiser une voiture qui lui avait fait des appels de phare. Craignant un accident sur la route, il avait réduit sa vitesse. Insuffisant pour convaincre ses interlocuteurs, qui l'ont verbalisé.

Si la mésaventure de cet habitant de Villars, dans la Loire, peut surprendre, le cas de figure est prévu dans le code de la route, indique Ouest-France. L'article R413-19, qui évoque les conducteurs qui gênent la marche normale des autres véhicules, ne fixe pas de vitesse minimum sur les routes secondaires. Mais il stipule qu'il est interdit de circuler à une vitesse anormalement réduite par rapport aux conditions de circulation et aux capacités techniques du véhicule utilisé.

Cependant, la situation est différente sur autoroute. Lorsque la circulation y est fluide et que les conditions météorologiques assurent une visibilité et une adhérence correctes, les véhicules circulant sur la voie de gauche ne peuvent rouler à moins de 80 km/h.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.