Cinq mises en examen dans l'assassinat d'Amadou Ba

Cinq mises en examen dans l'assassinat d'Amadou Ba
L'ancien champion de France de boxe thaï Amadou Ba, le 10 mai 2016 à Créteil dans le Val-de-Marne

AFP, publié le vendredi 22 juin 2018 à 21h05

Cinq hommes ont été mis en examen et écroués pour l'assassinat de Amadou Ba à Créteil, a-t-on appris vendredi de source judiciaire, confirmant une information d'Europe 1.

"On se dirige vers une histoire purement familiale" pour le mobile, a confié cette source, précisant que les mis en cause niaient tous les faits.

Amadou Ba avait été abattu le 4 avril vers 22H00 alors qu'il se trouvait au volant de sa voiture et après avoir donné un cours de boxe au gymnase.

Traîné hors de son véhicule, Amadou Ba avait été roué à coup de battes et atteint par six balles avant que les assaillants ne prennent la fuite. Il était décédé quelques heures plus tard à l'hôpital.

Trois des mis en examen sont les frères de l'ex-compagne d'Amadou Ba tandis que les deux autres sont des amis de ces derniers. Le plus âgé des suspects a 54 ans et le plus jeune 32 ans. Tous vivent à Créteil ou Maison-Alfort, une commune limitrophe.

L'enquête, confiée à la brigade criminelle de la police judiciaire de Paris, se poursuit sur commission rogatoire.

Amadou Ba, 39 ans au moment de son décès, était inconnu de la justice. En 2005, il avait décroché le titre de champion de France de boxe thaï. Il avait également disputé un tournoi en Thaïlande dans le style "Kard Chuek", c'est-à-dire avec pour seuls gants des cordes enroulées sur les mains et les avant-bras. 

Une marche blanche pour honorer sa mémoire avait rassemblé un millier de personnes à Créteil le 15 avril.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU