Choc en Indonésie après la condamnation du "pire délinquant sexuel" du Royaume-Uni

Choc en Indonésie après la condamnation du "pire délinquant sexuel" du Royaume-Uni
Photo non datée transmise par la police de Manchester, de l'étudiant indonésien Reynhard Sinaga, condamné le 6 janvier 2020 pour 48 viols et agressions sexuelles au Royaume Uni

, publié le mercredi 08 janvier 2020 à 11h41

Le père d'un étudiant indonésien décrit comme "le pire délinquant sexuel de l'histoire" du Royaume-Uni a estimé que la peine de prison à perpétuité infligée à son fils "était en accord avec ses crimes" alors que les médias indonésiens relayaient mercredi le choc dans le pays face à l'affaire. 

Reynhard Sinaga, 36 ans, a été jugé coupable lundi de viols, tentatives de viols et agressions sexuelles sur 48 hommes entre 2015 et 2017 par un tribunal de Manchester, dans le nord-ouest de l'Angleterre. 

Mais la police a estimé le nombre de ses victimes, dont il filmait le calvaire sur son téléphone, à près de 200.

"Nous acceptons le verdict. Sa punition est en accord avec ses crimes. Je ne veux pas parler plus de cette affaire", a indiqué Saibun Sinaga, le père de l'étudiant interrogé par BBC Indonesia.

La famille n'a pas pu être contactée immédiatement par l'AFP.

L'étudiant en géographie abordait ses victimes, des jeunes hommes ivres, à la sortie de boîtes de nuit dans le centre de Manchester. Il les attirait chez lui en leur proposant de les héberger ou de prendre un verre et leur donnait des sédatifs, "probablement du GHB" selon le parquet, avant de les violer lorsqu'ils étaient inconscients.

Il a été dénoncé par l'une de ses victimes, un homme de 18 ans qui a repris connaissance en plein viol et a réussi à s'enfuir en emportant le téléphone portable de son agresseur.

Reynhard Sinaga, décrit par le parquet comme "le pire délinquant sexuel de l'histoire", a été condamné à l'issue de plusieurs procès pour 136 viols et 8 tentatives de viol.

Selon le quotidien anglophone Jakarta Post, l'étudiant est né dans la province de Jambi sur l'île de Sumatra mais a grandi dans l'agglomération de la capitale indonésienne Jakarta.

Après des études à Jakarta, il est parti en Grande-Bretagne en 2007 pour suivre un mastère de sociologie, puis un doctorat à l'université de Leeds. Il est l'aîné d'une famille catholique aisée de quatre enfants, selon la même source.

L'une de ses condisciples de l'Université d'Indonésie a dit son choc qu'un étudiant tranquille soit capable de tels crimes.

"Il s'est toujours bien comporté. Il n'a jamais manqué de respect à ses amis. C'est pour cela que cette nouvelle est un choc pour tout le monde", a indiqué la femme, qui n'a pas voulu être identifiée au site internet Channel News Asia.

"Personne ne comprend comment cet ami doux, tranquille et gentil est devenu un monstre capable de commettre des crimes aussi horribles". 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.