Charente : un conducteur contrôlé avec 6,93 g d'alcool dans le sang

Charente : un conducteur contrôlé avec 6,93 g d'alcool dans le sang

Un automobiliste de 52 ans a été contrôlé avec 6,93 g d'alcool dans le sang jeudi à Chazelles, en Charente (photo d'illustration).

Orange avec AFP, publié le lundi 11 septembre 2017 à 14h00

La conduite erratique de cet automobiliste de 52 ans a intrigué des passants, qui ont prévenu les forces de l'ordre. L'homme a été hospitalisé.

Il était déjà sous le coup d'un retrait de permis pour les mêmes motifs.

Jeudi 7 septembre, vers 9h00 du matin, des habitants de Chazelles (Charente) voient une voiture manquer d'en percuter une autre devant l'école du village, avant de s'immobiliser quelques mètres plus loin, au milieu de la chaussée. Les témoins s'approchant du véhicule découvrent "un homme inconscient (sentant) très fortement l'alcool et qui (a) visiblement sombré dans un coma éthylique", rapporte Sud-Ouest. Ils appellent alors les gendarmes et les pompiers. Ces derniers transportent le conducteur au centre hospitalier d'Angoulême.

Il est placé en salle de déchocage, en réanimation, avant d'être hospitalisé. Les analyses de son sang qui parviendront à la gendarmerie dimanche révèlent un taux de 6,93 grammes d'alcool par litre de sang (alors qu'il est interdit de conduire avec plus de 0,5 g d'alcool par litre de sang et qu'on risque le coma éthylique entre 2 et 4 g d'alcool par litre).

Dimanche, le conducteur était toujours hopitalisé. Dès que son état de santé le permettra, il sera placé en garde à vue, précisent Sud-Ouest et La Charente libre. Selon cette dernière, l'homme est connu comme étant "un malade alcoolique". Sud-Ouest précise "qu'il était déjà sous le coup d'une annulation de permis pour des motifs similaires."

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
74 commentaires - Charente : un conducteur contrôlé avec 6,93 g d'alcool dans le sang
  • La cuite on connait! Le cognac et le pineau, on aime bien

  • Pour en arriver là il a sans doute fallu une transfusion. Avait-il encore le cathéter ?...

  • Les « miraculés » : ce sont surtout ceux qui auraient pu (ou dû) croiser sa route s’il n’avait pas été neutralisé à temps. C’est surtout le danger qu’il représente pour les autres qui doit être pris en considération.
    Quant à cet individu il a joué au jeu du « un dernier verre pour les gendarmes » et il doit se passer en boucle « Roulez bourrés ».

  • Il faut le faire tremper dans une piscine pendant une semaine pour le faire dégorger. C'est inadmissible de voir de telles choses. Au risque de tuer plusieurs personnes sur la route. Il faudrait l'enfermer...

  • il était sous perf au berceau